Grés-de-Montpellier-Languedoc est une AOC, anciennement Coteaux du Languedoc qui produit exclusivement des vins rouges. C’est l’un des cinq terroirs des Coteaux du Languedoc avec La Méjanelle, Saint-Christol, Saint-Drézéry et Vérargues. Les grés-de-Montpellier sont apparus en 2003 regroupant les vignobles de l’agglomération montpelliéraine et de ses alentours. La région correspond à une zone climatique homogène ; un secteur qui se caractérise par un climat sous influence maritime en particulier, bénéficiant des vents marins humides du mois d’août qui favorise un certain type de maturité. Cette zone s’étendent de la moyenne vallée de l’Hérault au Vidourle avec comme limite au sud, le littoral méditerranéen et au nord, le pic Saint-Loup.

Ces grés, vestiges du delta du Rhône

Le sol est essentiellement composé de calcaires dur, de galets roulés (« les grés » vestiges du delta du Rhône) et de sols marno-calcaires à dominante calcaire. La superficie en production est aujourd’hui de 150 ha. Vinifiée en rouge uniquement, l’appellation est le fruit de trois cépages principaux, grenache (20 % au minimum), mourvèdre et syrah avec comme cépage complémentaire, le carignan. De couleur pourpre, les vins possèdent un nez intense avec des notes d’épices et de petits fruits rouges. En bouche, ils sont ronds et amples offrant un bel équilibre entre le fruité et l’épicé. Ils se boivent jeunes mais peuvent évoluer durant deux ou trois ans.