Grillé : dans la série des arômes empyreumatique, le grillé qualifie la nature d’un vin qui possède des notes de fumé, de torréfié, de toasté, de vanillé dues au bois des fûts dont les douelles ont été cintrées au feu. On parle aussi de  pain grillé, d’amande et de noisette grillées, arômes qui peuvent se révéler  dans un grand vin blanc.