Château Haut-Sarpe, AOC Saint-Émilion Grand Cru classé (Bordeaux), (classement 2006), vin rouge : Haut-Sarpe domine à l’est, la cité médiévale de Saint-Émilion. Le domaine se situe tout à côté de Trottevieille. Il est planté en côte et en bordure du plateau argilo-calcaire. Le vignoble occupe 21,5 ha avec 70 % de merlot et 30 % de cabernet franc.

La production annuelle est estimée à 120 000 bouteilles.

Second vin : Château Vieux Sarpe.

Ce vignoble est l’un des plus anciens de Saint-Emilion. En 1750, Pierre Beylot, lieutenant général de Louis XVI, négociant libournais parle déjà du cru de Sarpe. En 1867, son propriétaire d’alors, le baron Henri du Foussat entreprend la construction du château dont le pavillon central est une réplique de Trianon. Il réaménage également le parc. En 1867, à l’exposition universelle de Paris, les deux propriétaires de Haut-Sarpe, le comte de Carles et Ducarpe Ainé voient leur domaine inscrit sur la liste des 36 crus de Saint-Émilion qui obtiennent la médaille d’or. La famille Joseph Janoueix dont on connaît la place dans le libournais, est propriétaire de ce grand cru classé acquis par Joseph Janoueix en 1930 ainsi que de cinq Grands Crus à Saint-Émilion :

  • Château Le Castelot
  • Château Vieux Sarpe
  • Château La Confession
  • Château Haut-Badette
  • Château Franc-Cantenac