Haut-Poitou (AOC Haut-Poitou) Loire

Haut-Poitou* AOC Haut-Poitou (Loire), vins rouge, rosés, blancs : AOC depuis le millésime 2011, ces vins du Haut-Poitou connurent une réputation exceptionnelle à partir du XIIe siècle sous l’impulsion de Guillaume X, Duc de Guyenne et Comte de Poitiers.

Il crée ce grand vignoble entre la Loire et la Garonne dont il ne reste aujourd’hui que des lambeaux (on appelait ces vins, vin de Poitou ou vin de la Rochelle). Le marché anglais deviendra son premier débouché après le mariage d’Aliénor d’Aquitaine, comtesse de Poitiers, avec Henri II Plantagenêt sacré roi d’Angleterre en 1152. Mais le vignoble eut à subir l’extrême violence des guerres de religion pour ne se reconstruire qu’au XVIIe siècle. Les négociants hollandais prennent alors le relais développant leurs achats en Poitou. Les vins sont  expédiés par bateau entier vers les Flandres et les pays riverains de la Mer du Nord et s’exportent jusqu’en Orient.

1882, destruction quasi totale du vignoble

Le vignoble va atteindre son apogée au XIXe siècle, avec 44 000 ha de vignes recensées. Les nombreuses maisons bourgeoises éparpillées dans la campagne témoignent aujourd’hui de ce riche passé viticole. Mais le phylloxéra, apparu dans la région en 1882, détruisit la quasi totalité du vignoble. Pourtant, avec l’arrivée de nouveaux plants résistants, le vignoble se reconstruit doucement. A partir des années 50, les vignerons cherchent à moderniser le vignoble et à améliorer la qualité des vins produits. Grâce aux progrès réalisés, ils obtiennent le label AO-VDQS en 1970.

Quelques îlots de vigne éparpillés sur 47 communes

Aujourd’hui, les vins du Haut-Poitou, ne représentent plus que quelques îlots perdus au sein de quarante-sept communes au nord et à l’ouest de Poitiers entre Neuville et Mirebeau, dont Marigny-Brizay. Le vignoble est à dominante blanche. Ce sont des vins pour la plupart issus d’un cépage unique : sauvignon, chardonnay ou gamay. On dénombre environ 350 viticulteurs qui exploitent les 700 ha dont 185 ha en AOC sur des surfaces allant de quelques ares à une vingtaine d’hectares pour une production de 11 000 hl. Une majorité d’entre eux adhère à la Cave du Haut-Poitou de Neuville-de-Poitou. Les blancs de sauvignon offrent une robe paille clair nuancée de reflets verts. Ils sont fruités (fruits exotiques agrumes) avec des notes de rose, de fleur d’acacia, de buis et de genêt. Le gamay est caractérisé par sa robe rouge vermillon. Il développe au nez des arômes très fruités de fraises, de framboises et de mûres avec une pointe épicée. Les rouges peuvent se garder de 4 à 5 ans, les blancs et les rosés (issus du cabernet franc) sont à boire jeunes.

*Voir article détaillé à Poitou.

Share

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.

Share
Share