Henriot (Maison de champagne) : cette célèbre maison installée à Reims est issue d’une grande famille champenoise. Elle fit fortune au XVIIIe siècle dans la culture du vin et le négoce. En 1808, après la mort de Nicolas Henriot, sa veuve se lance dans la commercialisation du champagne sous la marque « Veuve Henriot Aîné ». En 1850, Henriot devient fournisseur de la Cour de Hollande et en 1905 fournisseur de François-Joseph II, Empereur d’Autriche et roi de Hongrie.

Le groupe familial Joseph Henriot est aujourd’hui propriétaire en Bourgogne des maisons William Fèvre et Bouchard Père & fils. Henriot qui a fêté en 2008 le bicentenaire de sa Maison est dirigé par Stanislas Henriot, fils de Joseph Henriot. Le Champagne Henriot se décline en :

– Brut Souverain à majorité de pinot noir (60 %) dont un tiers des vins proviennent des réserves de la maison. C’est un champagne au dosage léger (8g/l) qui séjourne en cave trois années sur lies

– Blanc Souverain, fleuron de la maison. Il est composé à 100 % de chardonnay provenant des meilleurs terroirs de la Côte des Blancs.

En plus du Brut et du Brut Rosé, Henriot confectionne une cuvée de prestige, la Cuvée des Enchanteurs composé en majorité de chardonnay issus des raisins les plus rigoureusement sélectionnés. Son nom est une évocation de l’aristocratie des cavistes qui, sur les « chantiers » veillaient à la fermentation d’un vin en petits fûts de chêne, l’équivalent d’un véritable travail d’orfèvre.

Henriot vend un million de bouteilles par an. Il possède dans ses crayères de Reims, d’origine gallo-romaine, un stock de 5 millions de bouteilles dont 1 million millésimées.