Hospices de Beaune : les Hospices civils de Beaune alors appelé Hôtel-Dieu de Beaune ont été fondés le 4 août 1443 par Nicolas Rolin, chancelier du duché de Bourgogne. Ce monument situé au cœur de la petite cité de Beaune est l’un des dix monuments les plus visités de France.

Si depuis des lustres, l’ancien Hôtel-Dieu n’accueille plus de malades, les Hospices de Beaune (devenu aujourd’hui un musée) possèdent aujourd’hui un vignoble d’une soixantaine d’hectares éparpillés parmi les meilleurs crus de Bourgogne qui furent recueillis selon les dons et les legs venus au fil des siècles. Ces vins sont vendus aux enchères chaque année lors des fameuses ventes des Hospices, le troisième dimanche de novembre. Des acheteurs, venus du monde entier, font à la fois œuvre de charité et de bonnes affaires en se portant acquéreurs de quelque 700 pièces (de 300 bouteilles chacune). Ces ventes aux enchères (excellent baromètre par ailleurs du marché du vin), première vente de charité qu monde, sont organisées régulièrement depuis 1859. Elles n’eurent pas lieu en 1910, 1956, et 1968, pour cause de mauvaises récoltes, et pendant les années de guerre.

Depuis 2005, le conseil d’administration des Hospices de Beaune a décidé de confier à la société Christie’s, la vente aux enchères des vins issus de son domaine viticole.