Ladoix ou Ladoix-Serrigny AOC (Bourgogne), appellation communale et Premier Cru de la Côte-de-Beaune, vins rouges et blancs : la Côte-de-Beaune commence à cet endroit par trois communes, Serrigny, Ladoix (en fait deux hameaux coupés par la nationale 74 qui relie Dijon à Beaune) et Buisson. On est à la sortie de la Côte-de-Nuits, là où s’amorce la montagne de Corton. D’ailleurs, les meilleures parcelles bénéficient  de l’appellation

–         Aloxe-Corton, premier cru (8,5 ha),

–         Corton-Charlemagne (6 ha),

–         Corton (22 ha).

L’appellation Ladoix encore trop peu connue couvre 120 ha dont 85 % en rouge et 15 ha classés en Ladoix Premiers Crus. L’exposition du vignoble est/sud-est, au pied du coteau de Corton, à une altitude entre 220 et 360m assure un ensoleillement maximum. Ici la vigne bénéficie d’un sol calcaire-marneux et légèrement argileux pour les blancs. Les Ladoix rouges, tous issus du pinot noir sont souples, fruités avec des tannins fins et discrets, aux arômes de cerise évoluant sur des notes de réglisse et de sous-bois. Ce sont des vins de garde (jusqu’à 12 ans) mais peuvent se boire dès leur quatrième année. Les blancs issus du chardonnay développent beaucoup de fraîcheur, des arômes de poires confites et d’amandes. Ils sont à boire entre 3 et 6 ans.

Les vins plus ordinaires sont vendus sous l’appellation  Côte-de-Beaune ou Côte-de Beaune-Villages.

Les huit premiers crus de l’appellation :

–         La Micaude

–         La Corvée

–         Le Clou d’Orge

–         Les Joyeuses

–         Bois Roussot

–         Basses Mourottes

–         Hautes Mourottes

–         Mourottes