Limoux Blanc, AOC du Languedoc, vin blanc tranquille : avec seulement 85 ha et un rendement limité à 50 hl/ha, le Limoux Blanc reconnu AOC en 1959 est une rareté. Il est élaboré avec du chardonnay, du mausac ou du chenin. Chaque cépage doit être vinifié séparément. Les vendanges sont faites à la main. C’est la seule appellation du Languedoc dont la fermentation et l’élevage doivent se faire obligatoirement en fûts de chêne à partir de raisin qui titrent un minimum de 11° sur souche. L’élevage sur lies fines avec remuage manuel tous les 15 jours se prolonge jusqu’au premier mai.

A la dégustation lorsqu’il est dominé par le chardonnay, le Limoux Blanc s’exprime avec des notes vanillées, d’agrumes confits et de noisettes grillées. Le chenin apporte des parfums de fleurs blanches, de pêche et de prune avec une belle minéralité. Si le mausac compose l’essentiel de l’assemblage, on retrouve des arômes de pomme verte et de poire.

Le Limoux Blanc se boit entre 3 et 6 ans.