Lynch-Moussas (château) Pauillac (Bordeaux) Cinquième Cru

Lynch-Moussas (château), AOC Pauillac (Médoc, Bordeaux), Cinquième Cru (classement de 1855), vin rouge : les 35 ha du domaine sur de remarquables croupes de graves garonnaise sont bordés par les Châteaux Grand- Puy et Batailley. A l’origine, il n’existait qu’un seul domaine, le domaine Lynch aujourd’hui partagé en deux : Château Lynch Bages et  Château Lynch-Moussas. Moussas n’est qu’un lieu-dit où se trouve la plus grande partie du vignoble. Il est constitué à 75 % de cabernet sauvignon et à 25 % de merlot.

La production est estimée à 200 000 bouteilles par an.

Second vin : Les Hauts de Lynch-Moussas.

L’origine du domaine remonte à un immigré irlandais, John Lynch, arrivé en France au XVIIe siècle et à son fils Thomas qui hérita par sa femme Elisabeth, du domaine de Bages. Lynch-Bages resta la propriété de la famille pendant trois quart de siècle. Il fut divisé au XIXe siècle, à la mort du comte Jean-Baptiste Lynch (né au château Dauzac), maire de Bordeaux, royaliste et plus tard bonapartiste.

Le domaine fut acquis en 1919 par la famille Castéja, une très ancienne famille bordelaise propriétaire de Château Batailley voisin. Château Lynch-Moussas est aujourd’hui dirigé par Philippe Castéja.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

commodo eget in luctus massa odio dolor id ultricies