Mâcon-Villages AOC (Bourgogne)

Mâcon-Villages AOC /AOP, appellation du Mâconnais, vin blanc : cette appellation est uniquement réservée aux vins blancs ; elle couvre plus de 83 communes et une superficie de 3 800 ha pour une production de 185 000 hl. Le nom de la commune d’origine peut également se substituer à la mention « Villages » et précéder l’appellation Mâcon.

Selon le décret de 2009, la récolte des raisins, la vinification et l’élaboration du Mâcon-villages sont assurées sur le territoire des communes suivantes :

  • Ameugny
  • Azé
  • Berzé-la-Ville
  • Berzé-le-Châtel
  • Bissy-la-Mâconnaise
  • Bissy-sous-Uxelles
  • Blanot
  • Bonnay
  • Boyer
  • Bray
  • Bresse-sur-Grosne
  • Burgy
  • Burnand
  • Bussières
  • Chaintré
  • Chânes
  • Chapaize
  • La Chapelle-de-Guinchay
  • La Chapelle-sous-Brancion
  • Charbonnières
  • Chardonnay
  • Charnay-lès-Mâcon
  • Chasselas
  • Chevagny-les-Chevrières
  • Chissey-lès-Mâcon
  • Clessé
  • Cortevaix
  • Crèches-sur-Saône
  • Cruzille
  • Curtil-sous-Burnand
  • Davayé
  • Etrigny
  • Farges-lès-Mâcon
  • Fuissé
  • Grevilly
  • Hurigny
  • Igé
  • Jugy
  • Laives
  • Laizé
  • Leynes
  • Lournand
  • Lugny
  • Mâcon
  • Mancey
  • Martailly-lès-Brancion
  • Massy
  • Milly-Lamartine
  • Montbellet
  • Montceaux-Ragny
  • Ozenay
  • Péronne
  • Pierreclos
  • Plottes
  • Prissé
  • Pruzilly
  • La Roche-Vineuse
  • Romanèche-Thorins
  • Royer
  • Saint-Albin
  • Saint-Amour-Bellevue
  • Saint-Gengoux-de-Scissé
  • Saint-Gengoux-le-National
  • Saint-Martin-Belle-Roche
  • Saint-Maurice-de-Satonnay
  • Saint-Symphorien-d’Ancelles
  • Saint-Verand
  • Saint-Ythaire
  • La Salle
  • Savigny-sur-Grosne
  • Sennecey-le-Grand
  • Senozan
  • Sologny
  • Solutré_Pouilly
  • Tournus
  • Uchizy
  • Vergisson
  • Vers
  • Verzé
  • La Vineuse
  • Vinzelles
  • Viré

Le secteur le plus connu regroupe les villages de Viré, Clessé, Lugny et Chardonnay, dont le nom à lui seul évoque le cépage le plus réputé du monde. Les Mâcon-Villages sont dotés d’une robe or blanc ou or jaune paille, à reflets argentés ou de nuances vertes.  Au nez, on ressent des arômes de genêt, de rose blanche, d’acacia, de chèvrefeuille, de fougère, de verveine, de citronnelle, d’agrumes (pamplemousse, mandarine)… Des nuances de pin, de coing, de fenouil apparaissent en fin de bouche. Des vins frais et gouleyants, secs mais bien fruités disposant d’une bonne concentration, avec une certaine acidité nécessaire à leur durée. Rondeur et suavité les caractérisent.

Ils peuvent se garder de 4 à 6 ans.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

at id venenatis, sit libero. ultricies Aliquam ut diam mattis Praesent