Marquis d’Alesme (château) appellation Margaux (Bordeaux), Troisième Grand Cru (classement de 1855), vin rouge : le domaine, d’une surface de 15 hectares regroupe trois secteurs distincts sur des terrains, à faible déclivité, offrant un excellent ensoleillement et un bon drainage.

– le premier est attenant à la demeure et au vignoble du Château Margaux. Il possède un terrain silico-graveleux dont une partie est plus argileuse.
– le deuxième, également silico-graveleux, se trouve le long de la célèbre D2, la fameuse route des châteaux.
– le troisième se situe sur la commune de Soussans, au nord de Margaux. Il est pour moitié silico-marneux et pour moitié silico-graveleux.

L’encépagement est composé à 65% de cabernet sauvignon, 30% de merlot et 5% de petit verdot.

La production moyenne et annuelle est de 45 000 bouteilles.

Second vin : Marquise d’Alesme, créé en 1988. Encépagement : 80% merlot, 20% cabernet sauvignon, avec une production annuelle d’environ 6000 bouteilles.

La création du vignoble remonte à l’année 1585. Il porte le nom d’une ancienne famille de la région. Le premier enregistrement de la propriété date de 1616 par le marquis d’Alesme, seigneur de Taste et de Latour, écuyer de Budos (d’où le fer à cheval de l’étiquette). Sous le 1er Empire, le domaine fut vendu à un négociant hollandais, Jean Bekker Terrlink. Le nom de ce dernier, germanisé, vint s’ajouter à celui du fondateur lors du classement des vins du Médoc en 1855 : c’est ainsi que château Marquis d’Alesme Becker y fut inscrit comme 3ème grand cru classé. En 1938, Edmond Ritz, ingénieur des Mines venu d’Alsace, acheta la propriété dont hérita ensuite son petit fils Jean Claude Zuger.

L’industriel Hubert Perrodo, propriétaire du groupe pétrolier franco-britannique Perenco, grand amateur de vins, avait acquis le château Labegorce en 1989, puis le château de l’Abbé Gorsse de Gosse en 2002, et enfin le château Labégorce Zédé en 2005 (ces trois domaines qui ne faisaient qu’un avant la Révolution, forment maintenant une seule unité de 55 ha sous le nom de château Labegorce*). En 2006, quelques mois avant sa mort à 62 ans d’un accident de ski, Hubert Perrodo avait acheté le château Marquis d’Alesme Becker qu’il  entreprit aussitôt de transformer complètement : une nouvelle équipe fut formée et d’importants travaux furent engagés : plantation, palissage, drainage et retour aux labours traditionnels. Tout fut mis en œuvre pour assurer la renaissance et l’avenir d’un grand vin, dans le respect de ses traditions, la valorisation de son terroir et la modernisation de son outil de production.

Ce prestigieux domaine s’appelle désormais château Marquis d’Alesme. Il est indépendant de Labégorce. Les propriétés de la Famille Hubert Perrodo à Margaux sont aujourd’hui gérées par Nathalie Perrodo.

*A compter du millésime 2009, le Château Labégorce Zédé n’existe plus.