Recevez les articles de Dico-du-Vin.com

Pas de SPAM, pas de revente d’adresses !

Mauzac (cépage blanc) Gaillac et Limoux

Mauzac (cépage blanc) : ce cépage serait originaire sans doute du village de Meauzac, localité du Tarn-et-Garonne, près de Castelsarrasin et tout près d’une de ses zones de prédilection, la région de Gaillac (sud-ouest). C’est un cépage assez productif, à petites feuilles et à grappes moyennes et compactes. Il possède des  grains d’un jaune doré, à la peau épaisse et dure et à gros pépins. Un cépage considéré comme plutôt tardif, assez vigoureux et peu sensible au mildiou et à l’oïdium ! Il craint, en revanche, la pourriture grise et les acariens. Il permet d’obtenir des vins blancs secs, moelleux ou effervescents. D’ailleurs, vendangé à petite maturité, son acidité en fait un excellent vin de base pour les effervescents comme à Limoux. La Blanquette de Limoux en contient au moins à 90 % complété de chenin et de chardonnay. Une signature : le mauzac n’est-il pas appelé blanquette à Limoux !

C’est aussi un cépage traditionnel du Gaillacois, un cépage bien adapté aux terrains argilo-calcaires. Là, il est à multiple facettes. Il excelle dans l’élaboration de nombreux vins blancs : blanc sec, blanc doux, effervescent.
Il se caractérise principalement par des arômes rappelant la pomme et la poire. Il donne des vins tendres à faible acidité. Il existe surtout de véritables « merveilles » en mauzac pur.

Il sert également de cépage accessoire dans les vins :

  • Entre Deux Mers,
  • Sainte Foy-Bordeaux,
  • Côtes de Duras,
  • Fronton,
  • Vins de Lavilledieu,
  • Vins d’Estaing,
  • Vins d’Entraygues
  • l’Armagnac.

Une variante, le mauzac rose : le mauzac dans le Tarn présente une variété rose dont la teinte des raisins varie du rose gris au rouge franc.
Robert Plageoles, viticulteur à Gaillac, a créé une collection de vieux cépages et possède des variantes du mauzac : rose, verte, roux, jaune, dorées…

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Défiler vers le hautnunc ipsum neque. sed Donec quis commodo lectus Curabitur ultricies libero at