Mercurey AOC Côte Chalonnaise (Bourgogne), rouge, blanc : est-il le dernier grand Bourgogne en marge de la Côte de Beaune ? Tout ici le rappelle : le sol, l’encépagement (pinot noir et chardonnay) et le vin lui-même. A une dizaine de kilomètres au nord-ouest de Chalon, le vignoble de Mercurey s’étend sur les communes de Mercurey et de Saint-Martin-sous-Montaigu, dans un paysage de petites collines à  pentes souvent raides. Situé entre la Côte d’Or au nord et le Beaujolais au Sud, Mercurey est sans conteste, la capitale viticole de la Côte Chalonnaise. Adossé à ses coteaux ou allongé dans un vallon abrité des vents (au nom de « Val d’Or »), Mercurey occupe un site pittoresque au contact du Morvan et de la plaine de la Saône. Comme presque partout en Bourgogne, le terroir est argilo-calcaire avec des coteaux exposés à l’est. Nous sommes ici dans l’appellation communale la plus étendue de la Côte Chalonnaise avec en surface de production, 847 ha dont 142 ha classés en Premier Cru décomposés ainsi :

  • Commune de Mercurey : 739 ha dont 126 ha classés en Premier Cru
  • Commune de Saint Martin sous Montaigu : 108 ha dont 16 ha classés en Premier Cru

Les rendements sont de 40 hl/ha pour les rouges et 45 hl/ha pour les blancs.

Une trentaine de parcelles (climats) ont droit à l’appellation Premier cru. Comme partout en Bourgogne, la loi autorise à faire figurer leur nom à la suite de l’appellation communale.

Les 30 climats classés en premiers crus

Commune de Mercurey :

  • Clos Marcilly,
  • Les Croichots,
  • La Cailloute,
  • Les Combins,
  • Les Champs Martins,
  • Clos des Barraults,
  • Clos des Myglands,
  • Le Clos l’Evêque,
  • Clos Voyens,
  • Grands Clos Fortoul,
  • Clos des Grands Voyens,
  • Les Naugues,
  • Les Crêts,
  • Clos Tonnerre,
  • Les Vasées,
  • Les Byots,
  • Sazenay,
  • La Bondue,
  • La levrière,
  • La Mission,
  • Le Clos du Roy,
  • Griffères,
  • Les Velley,
  • Clos du Château de Montaigu

Commune de Saint Martin sous Montaigu :

  • Les Montaigus,
  • Clos des Montaigus,
  • Les Fourneaux,
  • La Chassière,
  • Les Ruelles,
  • Clos de Paradis

Le terroir de Mercurey convient bien au Pinot noir. Il produit ici, des vins rouges concentrés et colorés aux arômes de griotte, de cassis, de fraise, souvent nuancés d’une touche de cuir et de sous bois. La plupart sont dotés d’une bonne structure tannique doublée d’une belle acidité. Toutes ces qualités en font des vins de bonne garde atteignant leur maturité entre 5 et 8 ans.

A peine 10 % du vignoble est consacré aux vins blancs. Ils sont rares, ils ont du fruit, de la sève, à rapprocher peut-être de certains Meursault.

Les Mercurey rouges, 90 % de la production

On dit des Mercurey qu’ils seraient le poids lourd en rouge (près de 90 % de la production) de la Côte Chalonnaise, avec devant eux un potentiel encore important. Contrairement aux autres appellations de la Côte Chalonnaise, le négoce a été un facteur clé dans la belle réussite de cette appellation.

La récolte moyenne annuelle est pour les rouges de 3,3 millions de bouteilles contre 422 000 bouteilles de Mercurey blanc.