Picardan blanc (cépage blanc)

Picardan blanc  (cépage) : serait-il l’œillade blanche, ce cépage roturier (grossier), assez réputé aux XVIIIe et XIXe siècles dans le sud-est de la France où il fut remplacer par la clairette et l’ugni blanc, cépages plus abondants ? En tout cas, le picardan lui ressemble. C’est un cépage utilisé pour les assemblages, notamment dans le Châteauneuf-du-Pape blanc dont il est un des 13 cépages autorisés (avec 4 autres cépages blancs : roussanne, clairette, picpoul et grenache blanc). Il a pourtant aujourd’hui pratiquement disparu de l’encépagement de toute la vallée du Rhône. Le goût des raisins de picardan est fin, très doux, et légèrement musqué, ce qui le rend agréable.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

dapibus Aenean justo ut at dolor. consectetur