Picardan blanc  (cépage) : serait-il l’œillade blanche, ce cépage roturier (grossier), assez réputé aux XVIIIe et XIXe siècles dans le sud-est de la France où il fut remplacer par la clairette et l’ugni blanc, cépages plus abondants ? En tout cas, le picardan lui ressemble. C’est un cépage utilisé pour les assemblages, notamment dans le Châteauneuf-du-Pape blanc dont il est un des 13 cépages autorisés (avec 4 autres cépages blancs : roussanne, clairette, picpoul et grenache blanc). Il a pourtant aujourd’hui pratiquement disparu de l’encépagement de toute la vallée du Rhône. Le goût des raisins de picardan est fin, très doux, et légèrement musqué, ce qui le rend agréable.