Pol Roger (maison de Champagne Pol Roger) : cette maison qui s’installa* en 1849 à Epernay, avenue de Champagne (alors rue du Commerce), fut le Champagne préféré de Winston Churchill. Il avait rencontré en 1944, Madame Jacques Pol Roger qui était agent de liaison pour la Résistance. Winston Churchill devint depuis le meilleurs ambassadeur de cette marque, passant commande pour sa résidence de Chartwel dans le Kent et pour le 10 Downing Street lors de ses deux mandats de Premier Ministre.

* La Maison est désormais au 1, rue Winston Churchill, anciennement rue Henri le Large. Un simple changement de nom pour rendre hommage à la fois à l’homme politique et au grand amateur de champagne qu’il fut.

Pol Roger, le nom du cheval de Sir Winston

Churchill qui pourtant n’alla jamais à Epernay, donna à son cheval préféré, le nom de Pol Roger envoyant ce télégramme de légende à la Maison : POLROGER WON SPENDIDLY TODAY SO THERE IS A SMALL PROFIT FOR YOU ON BOTH RACES BEST LOVE=WINSTON.
Ayant goûté  le Brut 1947 en 1952, Winston Churchill se fit réserver à vie un stock pour sa consommation personnelle. Cette prestigieuse marque de Champagne dont le terrain d’élection semble être l’Angleterre et le Commonwealth fut tout naturellement choisi par la Reine Elisabeth pour recevoir ses invités après la cérémonie de mariage du Prince William et de Catherine Middleton en 2011.

Le droit de porter le nom et le prénom de leur père comme patronyme

La famille de Pol Roger, le fondateur de la maison est originaire d’Aÿ.  A sa mort  en 1899, ses deux fils reçurent l’autorisation par décret signé du Président de la République Emile Loubet de porter ainsi que leurs descendants, ses nom et prénom (Pol Roger). Cette même année, les caves de la Maison qu’on agrandissaient s’effondraient causant la perte de cinq cents fûts de vin et de 1,3 million de bouteilles de Champagne*. Malgré cette catastrophe, Pol Roger continua à prospérer. En 1914, Maurice Pol Roger fut élu maire d’Epernay. Face aux troupes prussiennes, et devant l’abandon, des autorités civiles, il fit face à l’afflux des réfugiés et aux soins des blessés, manquant à plusieurs reprises de se faire fusiller.

*C’est aujourd’hui un dédale de caves, creusées dans un sol crayeux jusqu’à 35 m sous terre qui s’étale sur près de 7 km. Aménagées sur trois niveaux successifs, ces caves permettent de stocker 7,8 millions de bouteilles durant plusieurs années.

Pol Roger, toujours une maison familiale

Aujourd’hui, Pol Roger fait partie des dernières maisons familiales de la Champagne, et continue de résister après cinq générations d’existence. En 2010, Pol Roger a reconduit les trois membres de son directoire pour trois ans. Christian de Billy (neveu de Jacques Pol Roger et de Christian Pol Roger)  est réélu à la présidence du conseil de surveillance (sa fille Evelyne de Billy est responsable du vignoble). Les trois membres du directoire de Champagne Pol Roger ont été reconduits pour un mandat de trois ans par le conseil de surveillance : Patrice Noyelle, président du directoire (depuis 1997), Hubert de Billy, directeur commercial et marketing et Laurent d’Harcourt, directeur commercial export en charge entre autre d’un nouveau marché, le marché chinois. La maison a choisi Summergate Fine Wines pour importer, distribuer et promouvoir ses vins en Chine et à Macao.

Une formidable révolution technique

Pol Roger a connu en quelques années une formidable révolution technique avec des installations qui figurent parmi  les plus modernes du Champagne.  Avec une production de 1,5 million de bouteilles exportée à plus de 80 %, la maison dispose d’un vignoble de 86 hectares plantés notamment sur les coteaux d’Épernay, en Côte des Blancs (Oiry, Cuis, Cramant), ainsi qu’à Mareuil et à Ambonnay. Elle achète aussi un complément de matière première à Bouzy, Verzy et Avize. Son chef de cave est Dominique Petit entré chez Pol Roger après être passé chez Krug.

La gamme Pol Roger

  • Brut Réserve : 33 % chardonnay, 33 % pinot noir, 33 % pinot meunier
  • Pure Brut : assemblage de pinot noir, de chardonnay et de pinot meunier
  • Brut Vintage 2002 : 40 % chardonnay, 60 % pinot noir provenant de 20 grands et premiers crus de la Montagne de Reims et de la Côte des Blancs. Cette cuvée a mûri 9 ans en caves.
  • Blanc de Blancs 2002 : 100 % chardonnay venant des grands crus de la Côte des Blancs (Oiry, Chouilly, Cramant, Avize et Oger) et vieilli 9 ans dans les caves de Pol Roger à Epernay.
  • Brut Rosé Vintage 2004  :  ce grand Rosé repose sur la base de l’assemblage du Brut Vintage (40 % chardonnay, 60 % pinot noir) auquel a été ajouté avant le tirage et la seconde fermentation, environ 15 % de vin rouge (pinot noir) issu des meilleurs crus de la Montagne de Reims (et un mûrissement de 7 ans).
  • Riche (demi-sec) : un assemblage d’environ 30 vins à 33 % chardonnay, 33 % pinot noir, 33 % pinot meunier avec un dosage de 35 g/l.
  • Cuvée Sir Winston Churchill 2000 : une cuvée exceptionnelle produite en très petite quantité. l’assemblage  est top secret. C’est une cuvée telle que l’appréciait sir Winston, issue de vignobles historiques que l’on déguste pour un événement, une célébration précise Dominique Petit.

Le CA de Pol Roger et Compagnie SA était de 30 millions d’€ en 2012 avec une augmentation de 45 % entre 2009 et 2012.