Pupitre (Champagne) vinification

Pupitre (Champagne) vinification : sorte de casier en bois qui sert au remuage des bouteilles de Champagne. Il aurait été inventé par Madame Clicquot et son chef de cave en 1816. Mais ce qui n’était alors qu’une simple table à remuer fut concrétisé en pupitre pour 120 bouteilles, 50 ans plus tard avec dépôt de brevet. Se créait ainsi un nouveau métier, celui de remueur, véritable seigneur des caves de Champagne. Les bouteilles sont placées sur un support qui a tout d’un pupitre. Elles sont en position basse, le goulot vers le bas. Elles seront de 6 semaines à 3 mois, manipulées par rotation, secouées et placées en position de plus en plus verticale afin de faire glisser le dépôt dans le col, contre le bouchon. Un bon remueur (son tour de main reste un secret) peut tourner jusqu’à  60 000 bouteilles par jour.

De 504 à plus de 4000 bouteilles

En 1920, le premier pupitre à manivelle faisait son apparition et marquait le tout début de l’automatisation. L’introduction du Gyro en 1973 marque le passage du pupitre à l’utilisation d’une caisse et constitue en cela une véritable innovation. La caisse en effet offre la possibilité de prendre les bouteilles sur deux côtés (position sur lattes c’est-à-dire couchées ou sur pointe, à la verticale). Une caisse palette contient 504 bouteilles loin de ce super 8 qui aujourd’hui peut remuer plus de 4000 bouteilles.