Avec le Champagne Taittinger, on a assisté à un véritable tour de force, un cas d’école dans le monde capitalistique ! Comment Pierre-Emmanuel Taittinger a-t-il pu récupérer en 2006, la Maison de Champagne de sa famille ? Voici une maison de Champagne qui fut achetée en juillet 2005 par le fonds américain Starwood. Ce groupe de gestion d’investissements spécialisé dans le secteur hôtelier s’accaparait la totalité de l’empire familial fondé par Pierre Taittinger *. Il comprenait (Société du Louvre) non seulement la célèbre maison de Champagne mais aussi tous les autres bijoux de famille dont l’hôtel de Crillon, le Lutetia, les chaînes Campanile, Kyriad, la cristallerie Baccarat, l’hôtel Martinez à Cannes…

* Que pouvait-il faire, il avait une cinquantaine de descendants !

Taittinger repris par un Taittinger (Pierre-Emmanuel)

Au moment de la vente, Pierre-Emmanuel Taittinger (PET pour ceux qui le connaissent ou Titi dans le monde champenois) n’est alors que le jeune directeur général de la maison champenoise, sous les ordres de son oncle Claude, qui préside depuis 1960 aux destinées du Champagne Taittinger. Deux ans plus tard, en 2006, coup de tonnerre ! Starwood, remet en vente la maison rémoise. Pierre-Emmanuel réussira alors par sa seule détermination à reprendre la maison mais au prix fort (près de 600 m d’€), au nez et à la barbe d’Albert Frère et de LVMH. Il a, il est vrai, l’appui des banques (Caisse régionale du Crédit agricole de Champagne), de sa famille *, le soutien de la profession et la bénédiction de son père, Jean Taittinger, ancien maire de Reims pendant près de vingt ans et ancien garde des Sceaux de Georges Pompidou. Faut-il rappeler que Jean Taittinger, dont la famille est originaire de Lorraine, assista à Reims à la visite entre le général de Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer qui devait sceller la réconciliation franco-allemande, le 8 juillet 1962.

* Une holding familiale a été constituée depuis lors, qui détient aujourd’hui 42% du capital.

• Pierre-Emmanuel Taittinger à la tête de sa Maison de Champagne. Il est aussi Président de la Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne, Patrimoine mondial. Ici, avec Catherine Coutant Conseillère municipale déléguée au patrimoine immatériel, à l'Unesco, à Reims. A Paris, à l’Unesco en 2018 (Photo FC)
Pierre-Emmanuel Taittinger à la tête de sa Maison de Champagne Taittinger. Il est aussi Président de la Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne, Patrimoine mondial. Ici, avec Catherine Coutant Conseillère municipale déléguée au patrimoine immatériel, à l’Unesco, à Reims. A Paris, à l’Unesco en 2018 (Photo FC)

Le fondateur,  Pierre Taittinger

Mais revenons aux origines. La maison qu’ achète en 1936 Pierre Taittinger est une très vieille maison (l’ex-maison Forest-Fourneaux) dont l’histoire remonte à 1734. Il va y trouver de véritables pépites, d’abord un vignoble de 290 ha répartis dans plus d’une trentaine de crus ; puis le château des Comtes de Champagne, un nom qui signe depuis plus de 60 ans la cuvée de prestige* de la maison, et enfin un sublime château du XVIIIe siècle à Pierry, le château de la Marquetterie, exploité un temps par un bénédictin, le frère Oudart (inventeur avec Dom Pérignon du Champagne) et qu’habita Jacques Cazotte (écrivain et philosophe mort guillotiné en 1792), auteur du Diable amoureux.

* Dans cette cuvée Comtes de Champagne, le chardonnay y tient une place prépondérante. C’est lui qui est à l’origine de cette prestigieuse cuvée champenoise (100 % chardonnay) créé en 1952. Ce Blanc de Blancs emblématique de la maison, orné d’un macaron représentant Thibaut IV, appartient à l’une des plus grandes cuvées du monde, un vin mythique qui fut associé à la célébration du 800e anniversaire de la cathédrale de Reims en 2011. A partir de pierres abandonnées, mais authentiques, 100 écrins furent réalisés pour accueillir le millésime 2000.

Le coup de foudre

Pierre Taittinger, amoureux lui aussi, mais du château de la Marquetterie qu’il connut quelques années auparavant lorsqu’il y vint durant la Première Guerre mondiale. Le château était alors transformé en quartier général du général de Castelnau pendant la bataille de Champagne en 1915.

De 1945 à 1960, le Champagne Taittinger est dirigé par François, le troisième fils de Pierre, en collaboration avec ses deux frères Jean et Claude. C’est l’époque à laquelle la maison s’établit dans les caves de l’Abbaye Saint-Nicaise, bâtie au XIIIe siècle sur des crayères gallo-romaines remontant au IVe siècle. Après la mort accidentelle de François, Claude Taittinger assurera la succession de 1960 à 2005 tout en contribuant à en faire une des grandes « maison de Champagne ».

Taittinger et son amour pour le chardonnay

La légende veut que le chardonnay fut introduit par Thibaut V, l’un des derniers Comtes de Champagne, et planté autour de l’abbaye de Saint-Nicaise (vestiges encore visibles dans le sous-sol de la place qui porte ce nom) et dont la maison Taittinger occupe les caves. Taittinger a très tôt choisi le parti pris de favoriser le chardonnay, le plus frais, le plus délicat et élégant des cépages de Champagne, qui donne toujours des vins d’une certaine retenue. Il est en quelque sorte la signature de la maison, le fruit de la constance, de la régularité et de l’élégance.

La gamme des Champagne Taittinger

  • Brut Réserve : 40% de chardonnay et 60% de pinot noir et pinot meunier issus de plus de 35 crus différents.
  • Brut Prestige : La cuvée Taittinger Brut Prestige est un assemblage élaboré à partir d’une cinquantaine de crus différents et composé de 40% de chardonnay et 60% de pinot, provenant de plusieurs vendanges.
  • Brut Prestige Rosé : rosé d’as­semblage. Il est élaboré à partir de 15% de vin rouge tranquille, issu des meilleurs pinots noirs de la Montagne de Reims et des Riceys ajoutés à l’assemblage final.
  • Brut Millésimé : Taittinger Brut Millésimé 2005 est un assemblage de première presse exclusivement. Il est composé de 50% de chardonnay issus de Grands Crus de la Côte des Blancs et de 50% de pinot noir provenant de Grands Crus  de la Montagne de Reims et du début de la Vallée de la Marne.
  • Prélude Grands Crus :  la cuvée Prélude Grands Crus est composée de 50% de chardonnay et 50% de pinot noir que Taittinger a sélectionnés exclusivement dans les vignobles Grands Crus classés à 100% dans l’échelle des crus de la Champagne.
  • Les Folies de la Marquetterie : Premier champagne de Domaine dans l’histoire de la marque, les Folies de la Marquetterie est un assemblage composé de 45% de chardonnay et de 55% de pinot noir issus exclusivement des raisins du vignoble des Folies surplombant le château de la Marquetterie, berceau champenois de la famille Taittinger.
  • Nocture Sec : Taittinger Nocturne est un champagne Sec (17,5 g/l de sucre de canne) composé de 40% de chardonnay et de 60% de pinot noir et pinot meunier. Assemblage d’une trentaine de crus différents provenant de plusieurs vendanges, ce vin séjourne au moins 4 ans sur lattes avant d’être dégorgé.
  • Taittinger Demi Sec : il est issu du même type d’assemblage que Brut Réserve (40% de chardonnay et 60% de pinot noir et pinot meunier). Quelques 40 crus différents provenant de plusieurs vendanges. Le vin reste trois ans sur latte avant d’être dégorgé. Il est ensuite dosé avec 35 g/l de sucre de canne.
  • Comtes de Champagne Blanc de Blancs : cette cuvée de prestige est élaborée dans les caves de l’ancienne abbaye Saint-Nicaise à Reims (XIIIème siècle). Comtes de Champagne Blanc de Blancs n’est créé que lorsque les conditions suivantes sont réunies :
  1. élaboré à 100 % à partir de chardonnay des plus grands crus de la prestigieuse Côte des Blancs ;
  2. produit uniquement lorsque la vendange s’avère d’une exceptionnelle qualité et digne d’être millésimée ;
  3. seul le vin de première presse est utilisé ;
  4. 5 % des vins qui entrent dans sa composition ont vieilli en fûts de chêne neufs (renouvelés par tiers chaque année), rehaussant ainsi les qualités intrinsèques de l’assemblage final.
  • Comtes de Champagne Rosé : Taittinger Comtes de Champagne Rosé Millésimé 2004 est composé de 70% de pinot noir et de 30% de chardonnay. Les pinots noirs, dont une partie (15%) est vinifiée en rouge, proviennent de Grands Crus de la Montagne de Reims. Issus de la Côte des Blancs (Grands Crus classés à 100% dans l’échelle des crus de la champagne), les chardonnays apportent à l’assemblage finesse et fraîcheur. Pour obtenir la structure et le potentiel de garde indispensables à ce Champagne d’exception, seuls les jus de première presse sont utilisés.

Taittinger Collection, des bouteilles de Champagne comme des toiles

Depuis 1983, la Taittinger Collection établit une passerelle entre le monde de l’art et de l’industrie. De nombreux artistes sont venus apposer leur griffe : Arman, André Masson, Vieira da Silva… réalisant la décoration de bouteilles. La onzième bouteille a été décorée par le peintre-plasticien américain Robert Rauschenberg. Chaque édition représente entre 5.000 et 10.000 bouteilles par artiste.

L’Everest de la gastronomie

Comme chaque année depuis 1967, la maison de Champagne Taittinger organise un concours international Le Taittinger. Assorti d’une réputation enviable, ce concours de cuisine est également appelé l’Everest de la gastronomie plaçant la cuisine française classique sous les projecteurs.

Taittinger en chiffres

Taittinger est une des rares grandes maisons restée familiale. Tout naturellement c’est Pierre-Emmanuel Taittinger, son président, qui dicte le style des vins et garantit la continuité de la tradition familiale en collaboration avec son chef de cave, Loïc Dupont. Il s’est entouré de ses enfants Clovis Taittinger, directeur de l’export et sa fille Vitalie Taittinger comme directrice artistique et marketing. L’actualité de la maison fut en 2011 le rachat à Alliance Champagne du site de la Croix-Blandin à Reims, des installations récentes, créées par la famille Montaudon, rue Pierre Closterman : 6 ha de surface, 10.000 mètres carrés de bâtiments, 30.000 hectolitres de cuveries.

70 % de son Champagne exporté

Taittinger emploie 220 personnes et produit 6 millions de bouteilles environ par an dont 70% sont exportées, principalement au Royaume Uni et aux Etats-Unis. La maison a réalisé un chiffre d’affaires de 113,7 millions d’euros en 2010 avec un résultat net de 18,2 millions. Elle fait partie des quinze premières maisons sur les 90 que compte l’Union des maisons de champagne.