Tastevin (ou tâtevin) dégustation : le dictionnaire le définit comme un petite récipient (coupe en métal ou pipette) dont on se sert pour déguster le vin. Le tâtevin (tâter pour  goûter) est l’antique tasse à vin du dégustateur et du vigneron, l’outil indispensable qui se garde dans la poche. On l’offre au baptême de l’enfant, en présence de son parrain. L’usage remonte aux XVe et XVIe siècles. Si cette petite coupe en argent ou en métal argenté présente des reliefs et des creux appelés stries et cupulettes, c’est afin d’apprécier l’aspect et la couleur du vin, surtout pour les vins rouges. Les cupulettes (les creux) soulignent les reflets rubis. La tasse est parfois ornée de stries plus ou moins ondulées. Les reflets prennent alors une teinte plus profonde. Surtout, ne pas l’utiliser comme cendrier !

Confrérie des Chevaliers du Tastevin

La Confrérie des Chevaliers du Tastevin adopte une orthographe qui lui est propre. Ce terme tastevin (ainsi que tastevinage) officiellement déposé, lui appartient et elle en assure à l’occasion, la protection, en France et dans le monde entier.  Le Tastevin fut la renaissance en 1934 de certaines confréries bachiques des XVIIe et XVIIIe siècles qui étaient tombées dans l’oubli. Cette résurrection s’imposait pour des raisons économiques : la mévente des vins de Bourgogne consécutive à la crise mondiale. Les objectifs étaient clairs : la mise en valeur des produits de la Bourgogne, particulièrement de ses grands vins et de sa cuisine régionale, le maintien et le rétablissement des fêtes, coutumes et traditions du folklore bourguignon, le développement du tourisme en Bourgogne.

Un siège prestigieux, le château du Clos de Vougeot

Son premier acte fut après la guerre, en 1945, d’acquérir le Château du Clos de Vougeot, ce qui allait lui permettre d’avoir désormais pignon sur vignes, et c’est ce haut-lieu cistercien, véritable Acropole de la Bourgogne vineuse, qui allait devenir son Chef d’Ordre. Elle compte aujourd’hui 12 000 chevaliers dans le monde, et défend la Bourgogne et surtout le Bourgogne. La confrérie est à l’origine  de la fête de la Saint-Vincent tournante, du Tastevinage*ou de la restauration du Château du Clos de Vougeot.

*En 2012 pour sa 90eme édition, le Tastevinage propose pour cette séance près de 700 vins de Bourgogne qui seront dégustés par 250 professionnels du monde viti-vinicole.