Recevez les articles de Dico-du-Vin.com

Pas de SPAM, pas de revente d’adresses !

Ver à tête noire (Cochylis) tordeuse ou ver de la grappe

Le ver à tête noire désigne la cochylis (Eupoecilia ambiguella), un lépidoptère appartenant à la famille des tordeuses, sans doute le plus connu des ravageurs de la vigne avec l’eudemis et l’eulia. La cochylis est un papillon nocturne dont la chenille s’attaque au feuillage et aux grains de raisin qu’elle perfore ce qui favorisent l’installation de la pourriture grise et d’autres pourritures secondaires. Les grains vont alors se ramollir, se dessécher ou pourrir. On a affaire à une chenille qui mesure jusqu’à 12 mm à son complet développement. Elle est de couleur brun rouge à l’exception de la tête qui est noire d’où son nom. Pour son bon développement, il lui faut un climat humide et doux (en France, les vignobles les plus septentrionaux et ceux du Centre).

La lutte contre les vers de la grappe

ver de la grappe
Ver de la grappe ou ver à tête noire

La lutte (biologique) contre ce fléau peut passer soit par la méthode de la confusion sexuelle soit par un insecticide biologique (à base de bacillus thuringiensis ou de pyrèthres naturels) et en lutte chimique, par des insecticides appliqués en préventif des pontes, des éclosions ou sur les jeunes larves.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

eget vel, dolor in ut commodo