Le riesling est l’archétype du cépage rhénan. C’est l’un des cépages les plus cultivés en Alsace avec près de 23 % du vignoble soit 3 500 ha. Il est qualifié à juste titre de grand seigneur, capable de donner les vins les plus fins et les plus racés. Pour exprimer tout son potentiel, ce cépage tardif doit être de maturité suffisante. On dit souvent de lui que c’est une éponge à terroir. Tout semble en effet lui convenir, qu’ils s’agissent de sols calcaires ou schisteux ainsi que la plupart des formations géologiques avec une préférence  toute particulière pour des terrains acides d’origine granitique ou gréseuse.

Le riesling, une éponge à terroir

Vifs, secs, racés à la couleur cristalline, les riesling se calquent ainsi par leurs qualités à tous types de sols. Ils sont frais, ouverts, élégants et peuvent se boire jeunes sur des sols légers. Sur des sols calcaires, ils demandent quelques années de patience, se caractérisant alors par des arômes floraux alliés à une forte minéralité. Ils sont en général d’une rigidité d’acier, des vins gastronomiques par excellence et de magnifiques vins de garde (jusqu’à 10 ans). Sans doute à classer parmi les meilleurs vins blancs du monde.