Anjou, cabernet d’Anjou (Loire)

Anjou, Cabernet d’Anjou AOC (Loire), vins rosés demi-secs, moelleux. Les aires d’appellation Cabernet d’Anjou (2 600 ha) se confondent avec l’aire de  l’AOC Anjou. On assiste depuis une bonne dizaine d’année à la renaissance de cette appellation sur les schistes et les faluns des communes de Tigné et de Martigné-Briand dans le Haut-Layon. Les Cabernet d’Anjou sont aujourd’hui presque tous vinifiés  à l’ancienne que certains maîtres de chai font macérer quarante-huit heures avant d’être saignés.

À la base du cabernet d’Anjou, deux uniques cépages sont autorisés, le cabernet franc et le cabernet sauvignon, vinifiés en demi-secs. Ce sont des vins qui possèdent 10° d’alcool minimum avec une teneur en sucre résiduel au moins égale à 10 g/l. Ils peuvent être vraiment moelleux les grandes années réservant alors quelques belles surprises lors des  décennies suivantes.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

ut fringilla luctus sit commodo ultricies dolor. odio libero