Artisan (cru) : en Médoc, la dénomination Cru Artisan existe depuis plus de 150 ans,  à côté des grands domaines souvent classés. Ce sont souvent des propriétés de moins de cinq hectares où la passion du vin a survécu aux guerres, aux crises économiques et à l’exode rural. Ce classement est l’aboutissement d’un long processus engagé par le Syndicat des Crus Artisans du Médoc. Depuis février 1989, ce syndicat a mis toute son énergie pour redonner ses lettres de noblesse à cette famille de crus qui avait disparu dans les années 1930. Il a remis à l’honneur le terme Artisan reconnu par l’Union Européenne en 1994.

En 2002, les pouvoirs publics ont défini les conditions d’un classement des Crus Artisans dans les huit appellations du Médoc avec trois conditions :

–         les propriétés classées doivent être des structures familiales,

–         elles doivent regrouper au sein d’une même entité la viticulture, la vinification et la commercialisation des vins,

–         il leur faut enfin respecter les normes de leur AOC.

Les Crus Artisans peuvent utiliser la dénomination Cru Artisan dans l’étiquetage, la présentation, la publicité et sur tous les supports de communication.

Depuis janvier 2006, après une dégustation de leurs derniers millésimes par un jury professionnel, 44 propriétés des AOC du Médoc, Haut-Médoc, Listrac-Médoc, Moulis, Margaux, Pauillac, Saint-Julien et Saint-Estèphe, ont obtenu le titre de Cru Artisan.

Ces crus représentent aujourd’hui 340 hectares de vignes en production, principalement dans les appellations Médoc et Haut-Médoc.