Brûlé/goût de brûlé (arôme)

Brûlé/ goût de brûlé : arômes empyreumatiques évoquant le brulé. Ces arômes sont très souvent apportés par les fûts utilisés lors de l’élevage des vins. Lors du bousinage (voir ce mot), le tonnelier déterminera le brulage du fût entre faible, moyen ou fort ce qui apportera des arômes de vanilles, réglisse, ou des arômes plus brûlés tels que la torréfaction, le tabac blond, le caramel, le pain grillé etc.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Praesent libero Lorem ipsum ut vulputate, eleifend