Châteauneuf-du-Pape (en rouge et en blanc) est la plus célèbre appellation de la partie méridionale (versant Méditerranée) des Côtes du Rhône qui produit quelques uns des plus grands vins rouges du monde. Couvrant 3 200 ha qui furent délimités entre 1924 et 1929, l’appellation où le quart des surfaces sont en bio, englobe la totalité de la commune de Châteauneuf-du-Pape située à 15 km au nord d’Avignon, ainsi que quatre communes limitrophes possédant des terrains de même nature (Orange, Bédarrides, Sorgues et Courthézon, dans le Vaucluse), rive gauche du Rhône.

Carte de l'appellation Châteauneuf-du-Pape
Carte de l’appellation Châteauneuf-du-Pape

Ces fameux galets roulés

L’appellation couvre un relief de terrasses et de pentes. La vigne y occupe l’ancien lit du fleuve, terrain alluvial composé d’argile rouge, de calcaire d’un blanc très pur et de sable souvent recouvert de ces fameux galets roulés (des galets quartzites) charriés par le fleuve au quaternaire. A l’époque des glaciations, les eaux du Rhône ont entraîné ces fameux cailloux roulés depuis les Alpes jusqu’aux terrasses les plus élevées du vignoble. Le sol, tellement ingrat, semble lancer un véritable défi à la vigne. Voir les ceps plantés à un mètre les uns des autres, bien calés sur leurs galets chauffés à blanc par le soleil, secoués par le mistral, assourdis par les cigales et baignés du parfum de la garrigue, aide à réaliser combien ce vignoble est exceptionnel !

chäteauneuf-du-pape
Châteauneuf-du-Pape et les fameux galets roulés (des galets quartzites) charriés par le fleuve au quaternaire

200 jours de soleil et 120 jours de vent violent

Le climat méditerranéen apporte à la vigne un ensoleillement remarquable, 200 jours de soleil par an (1 000 heures en été) et 120 jours de vent violent. L’âge moyen des ceps dépasse les 30 ans. Il n’est pas rare de rencontrer de vieux grenaches de plus de soixante ans profitant d’une faible densité de plantation (autour de 3 500 pieds à l’hectare). Ici, la vigne se taille en gobelets pour protéger les bais du mistral et des brûlures du soleil.

Une palette de treize cépages*

Tout contribue à faire de ces vins, de grands vins d’une plénitude, d’une ampleur, d’une richesse incomparables qui dans un somptueux velouté font vite oublier les 15° de ce nectar (minimum 12,5°). Chaque vigneron est un maître d’œuvre. Il compose son propre cru à partir d’une palette de treize cépages, jouant la pointe d’épices de l’un, le fruité de l’autre, la couleur, la fermeté, la finesse d’un troisième, le mœlleux, le bouquet d’un quatrième, etc. Aujourd’hui, huit cépages seulement sont utilisés. Honneur au grenache, celui qui dit-on façonne l’esprit du Châteauneuf-du-Pape. Viennent en complément le cinsault, le mourvèdre, la syrah pour les cépages rouges les plus utilisés. Il est à noter qu’on assiste de plus en plus à un certain déclin du grenache qui donnerait des vins par trop alcooliques et rugueux, au profit de la syrah et du mourvèdre qui eux, développent des arômes plus complexes de fruits rouges, de bois et de cuir fin. L’éventail des cépages blancs est plus restreint avec en dominance, la clairette, le picpoul, la roussanne et le bourboulenc.

*Grenache, syrah, mourvèdre, cinsault, vaccarèse, counoise, muscardin, picpoul, terret, roussanne, clairette, bourboulenc et picardan.

Châteauneuf-du-Pape
Châteauneuf-du-Pape, honneur au grenache, celui qui dit-on façonne l’esprit du Châteauneuf-du-Pape.

Le vin des papes

La renommée de cette appellation à travers toute l’Europe correspond à la période troublée que l’Église vécût entre 1309 et 1376 où les papes étaient français et où Avignon remplaçait Rome comme siège de la Papauté. Le vignoble doit son existence à Jean XXII, grand amateur de vin qui se fit construire ici, à Châteauneuf-du-Pape à partir de 1318, sa résidence d’été entourée de 25 ha d’oliviers et de vignes.

Longtemps appelé vin d’Avignon, il fallut attendre le XIXe siècle pour qu’il reçoive son appellation définitive. Grâce notamment à l’action du baron Le Roy de Boiseaumarié, la région fut la première à se doter dès 1923 d’une réglementation draconienne qui sauva l’ensemble du vignoble du désastre de la médiocrité. Elle servit d’ailleurs d’exemple à l’instauration des appellations contrôlées.

Pierre Le Roy de Boiseaumarie
Pierre Le Roy de Boiseaumarie fut le père dès 1923 de la reconnaissance de l’appellation Châteauneuf-du-Pape

Des vins denses, puissants remarquablement équilibrés

Les rouges pourpres et très denses sont des vins puissants, remarquablement équilibrés. Ils sont dotés d’un bouquet très épicés qui exhalent des arômes de fruits noirs, de mûre et de cassis. Ils sont bons à boire à partir de leur cinquième année. Ils se gardent dix ans et plus selon les millésimes. Les blancs aromatiques, fruités, légèrement moelleux, sont  à boire jeunes. Ils sont issus principalement des parties calcaires du vignoble. La production avoisine aujourd’hui les 110 000 hl vinifiés et commercialisées à 93 % par les propriétaires récoltants, le rendement ne dépasse pas 35 hl/ha et la vendange fait l’objet d’un tri sévère pour ne garder que les grains bien mûrs. Moins de 10 % sont des vins blancs.

Patrick Vernier du château Cabrières
Patrick Vernier du château Cabrières, domaine sur le plateau à 3 km au nord du village. Les vins sont élevés de 12 à 18 mois en barriques provenant principalement de la forêt de Tronçais

Parmi les meilleurs vins rouges du monde

Paul-Vincent Avril Clos des Papes
Paul-Vincent Avril né en 1965, a repris le domaine en 1988 : 32 ha sur 24 parcelles en bio. Son Clos des Papes-Châteauneuf-du-Pape 2012 a été classé 7e sur la liste des 100 meilleurs vins du monde 2014 par le Wine Spectator (grenache : 65 %, mourvèdre : 20 %, syrah : 10 %…).

Le Clos des Papes…

Faut-il le rappeler ! La prestigieuse revue américaine Wine Spectator proclamait en 2007, un Châteauneuf-du-Pape meilleur vin rouge du monde. Il s’agissait d’un Clos des Papes 2005,  un vin riche à la couleur noire intense titrant 15° issu de vieilles vignes de grenache (65 %) avec un rendement d’à peine 21 hl/ha ; un vin structuré, avec des tannins souples, un goût de cerise noire, voir de kirsch, épicé et réglissé. En 2012, pour le millésime 2010, le Clos des Papes était encore dans le top 10 de la revue à la position 4 confirmant la formidable santé de l’appellation Châteauneuf-du-Pape. Le domaine du Clos des Papes est composé d’une quarantaine d’hectare, éclatés en 24 parcelles se situant parmi les plus beaux terroirs de l’appellation et dont 7 ha sur La Crau. On ne produit ici qu’une seule et unique cuvée sur laquelle veille Paul-Vincent Avril, propriétaire du domaine qui existe depuis le XVIe siècle.

et les autres

Parmi d’autres producteurs qui figurent régulièrement dans ces classements internationaux, il y aurait lieu de citer quelques domaines phares de cette appellation castelpapale : le domaine du Vieux Télégraphe au sein du plateau de La Crau, au sud-est de l’appellation ; le domaine Saint-Préfert d’Isabel Ferrando, une banquière reconvertie en vigneronne ; le Vieux Donjon de la famille Michel situé effectivement sous le vieux château, ancienne résidence de papes ; le domaine du Pégaü et ses 17 parcelles de vignes situées sur trois communes de l’appellation (Châteauneuf du Pape, Courthézon et Bédarrides) ; le Clos du Mont-Olivet créé en 1932 et sa célèbre cuvée du Papet, où la famille Sabon (Thierry, David et Céline) possède 28 ha, avec un parcellaire très morcelé permettant de bénéficier d’une grande diversité de sols et d’expositions. Le grenache y règne en maître avec plus de 80% des surfaces plantées.

Château de Beaucastel, le domaine mythique

Château de Beaucastel
Château de Beaucastel Châteauneuf-du-Pape Rouge 2012 issus de 5 cépages Cinsault : 5% ; counoise : 10% ; grenache : 30% ; mourvèdre : 30% ; syrah : 10%. .

Ce domaine mythique de plus de 100 ha (dont 70 en appellation Châteauneuf-du-Pape), d’un seul tenant, à la point nord de l’appellation, occupe à 5 km au sud-est d’Orange, l’un des plus exceptionnels terroirs des Côtes du Rhône méridionales. C’est sans doute l’un des meilleurs domaines de Châteauneuf-du-Pape qui produit des vins mondialement réputés. Son histoire commence en 1548, à Courthézon. Les Beaucastel, famille huguenote achète au lieu-dit Coudoulet*, quelques arpents de terre et une grange qui une fois fortune faite sera érigée en manoir.

*A noter que les 30 ha du vignoble de Coudoulet de Beaucastel se trouvent juste à l’est de celui de Beaucastel, de l’autre côté de l’autoroute A7.

La famille Perrin depuis quatre générations

Beaucastel est géré depuis quatre générations par la famille Perrin. Aujourd’hui, c’est le tour de Jean-Pierre et François, les fils de Jacques Perrin, et de leurs enfants respectifs, Marc, Pierre, Thomas et Matthieu (la cinquième génération). Elle exploite ce qui pourrait être considéré comme l’archétype du vignoble castelpapale : un sol fait de galets roulés en surface, argiles, sables et calcaire en profondeur, le tout très exposée à un vent capricieux et violent, le mistral. Château de Beaucastel est l’un des rares domaines à planter et vinifier (séparément) les treize cépages autorisés pour l’appellation Châteauneuf-du-Pape (8 variétés de raisins noirs et 5 de blancs) avec en plus, cette originalité d’une forte proportion de mourvèdre (30 %) qui apporte des arômes de cuir, de tabac et d’épices alors que partout ailleurs, c’est le grenache qui est privilégié.

Famille Perrin
La famille Perrin, depuis quatre générations, exploite à Châteauneuf-du-Pape un domaine qui pourrait être considéré comme l’archétype du vignoble castelpapale. Marc, Pierre et Thomas, qui représentent la cinquième génération, sont déjà prêts à prendre la relève. La famille Perrin a été élue personnalité de l’année 2014 par le magazine Decanter (Photo Famille Perrin)

En agriculture biologique dès 1964

Château de Beaucastel Hommage à Jacques Perrin 2012
Château de Beaucastel Hommage à Jacques Perrin 2012. Un cru mythique élaboré à partir de 60 % de mourvèdre, 10 % de grenache, 10 % de counoise et 10 % de syrah.

Ici, les vignes sont âgées et la culture biologique est pratiquée depuis près de 50 ans avec proscription des engrais chimiques remplacés par du compost élaboré à la propriété. Beaucastel fut d’ailleurs le premier vignoble de la vallée du Rhône certifié en agriculture biologique dès 1964. Depuis, les treize cépages de l’appellation sont cultivés biologiquement. Cette démarche est due à Jacques Perrin, véritable pionnier du bio et de la biodynamie qu’il introduisit dans son vignoble dès 1974. La vinification se fait en cuve tronçonique bois pour les cépages réducteurs (syrah, mourvèdre) et en cuve traditionnelle en béton et grès émaillé pour les cépages oxydatifs (grenache). La plupart des cépages sont vinifiés séparément jusqu’à la fin de la fermentation malolactique, puis assemblés après dégustation. Le vin est ensuite élevé en foudres de chêne de 40 hl pendant près d’un an.

Hommage à Jacques Perrin

Bien des amateurs convoitent la célèbre cuvée Hommage à Jacques Perrin, une cuvée spéciale rouge Châteauneuf-du-Pape produite seulement dans de meilleures années. Elle fait la part belle au mourvède jusqu’à 70 %. La production ne dépasse pas les 6000 bouteilles. Premier millésime 1989 suivi par : 1990, 94, 95, 98, 99, 2000, 2001, 2003, 2004, 2005, 2007, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013.

Châteauneuf-du-Pape, les grands millésimes

1929, 1943, 1945*, 1947, 1949, 1961*, 1978*, 1985*, 1988, 1989*, 1990*, 1995, 1998*, 2000*, 2001, 2005*, 2011, 2012, 2013

*Millésimes exceptionnels

Le Clos de la vigne du Palais des Papes
Le Clos de la vigne du Palais des Papes à Avignon. Cette parcelle de vignes de 1000 m2 en surplomb du Rhône et au pied du Palais des Papes est la seule en AOC à se trouver dans l’inta-muros d’une ville. Elle a été replantée en mars 2015 par des élèves du lycée viticole d’Orange, après de graves problèmes d’infiltration d’eau, 554 pieds appartenant à une dizaine de cépages (grenache, syrah, viognier, carignan, mourvèdre…). Il faudra attendre trois bonnes années avant de goûter à cette nouvelle cuvée du Clos de la vigne du Palais des Papes vendues aux enchères comme le veut la tradition au profit d’œuvres caritatives (© Compagnons des Côtes-du-Rhône).

Liste non exhaustive des producteurs

  • Domaine Pierre ANDRE – ANDRE Jacqueline et Annie : Courthezon
  • Domaine de l’Arnesque – BISCARRAT Julien : Jonquieres
  • Domaine Paul Autard – AUTARD Jean Paul
  • Domaine Juliette Avril – Marie-Lucile et Stephan BRUN : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine du Banneret – M. VIDAL : Châteauneuf-du-Pape
  • Vignobles LG Barrot – BARROT Pierre : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine La Barroche – BARROT Julien et Christian : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Lucien Barrot et Fils – BARROT Lucien et Fils : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Barville – BROTTE Laurent Charles : Châteauneuf-du-Pape
  • La Bastide Saint Dominique – BONNET Eric : Courthézon
  • Château de Beaucastel – PERRIN Jean Pierre et François : Courthézon
  • Château Beauchêne – BERNARD Michel
  • Domaine de Beaurenard – COULON Paul et Fils : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Albin Jacumin – JACUMIN Albin : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Benedetti – Benedetti Christian et Nicolas : Bédarrides
  • Domaine Berthet-Capeau – Laure BERTHET-RAYNE – Martial CAPEAU
  • Domaine Berthet-Rayne – BERTHET-RAYNE Christian : Courthézon
  • Domaine de la Biscarelle – Christelle et Jérôme GRIECO : Orange
  • Domaine Bois de Boursan – VERSINO Jean et Jean Paul : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine du Bois des Dames – MEFFRE Jack et Fils : Gigondas
  • Mas de Boislauzon – CHAUSSY Monique et Daniel
  • Domaine Bosquet des Papes – BOIRON Nicolas : Châteauneuf-du-Pape
  • Maison Bouachon  (Les Vins Skalli) : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine la Boutinière – BOUTIN Gilbert et Frédéric : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Bouvachon Nominé – BOUVACHON Jean Paul
  • Château Jas de Bressy – BARROT Amélie et Gaelle
  • Vignobles Mousset-Barrot : Châteauneuf-du-Pape
  • Maison Brotte – BROTTE Laurent Charles : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Brun Avril – Jules et Jean AVRIL
  • Domaine La Brunély – CARICHON Charles : Sarrians
  • Domaine des Caboits – LATOUR Didier : Camaret-sur-Aigues
  • Château Cabrières – Agnès & Patrick VERNIER ARNAUD
  • Le Clos du Caillou – VACHERON Sylvie : Courthézon
  • Les Cailloux – BRUNEL Lucien et André : Châteauneuf-du-Pape
  • Château Capucine – Christophe COSTE
  • Réserve des Cardinaux – JOUFFRON Michel : Châteauneuf-du-Pape
  • La Célestière – Béatrice JOYCE : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine des 3 Cellier – CELLIER Ludovic : Châteauneuf-du-Pape
  • Le Cellier des Princes – Cave Coopérative : Courthézon
  • Domaine des Chanssauds – JAUME Patrick
  • Domaine Chante Cigale – FAVIER Alexandre : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Chante Perdrix – NICOLET Guy et Frédéric : Châteauneuf-du-Pape
  • Maison M. Chapoutier – CHAPOUTIER Michel : Tain l’Hermitage
  • Domaine de la Charbonnière – MARET Michel : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Charvin Gérard et Fils – CHARVIN Gérard
  • Cuvée du Chêne Vert – CONSTANTIN Isabelle et Serge : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine des Cigalons – MME BERTHET-RAYNE : Courthézon
  • Les Clefs d’Or – DEYDIER Jean et Fils : Châteauneuf-du-Pape
  • Le Sentier des Sources – Clini Frédéric
  • Domaine Clos des Papes – AVRIL Paul
  • Domaine Comte de Lauze – FOUCHER Anne : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Condorcet – BOUCHE Simone et Gérard : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine la Consonnière – Sébastien Cuscusa : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine de la Côte de l’Ange – GASPARRI Yannick et Corinne : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Cyril Coulon – COULON Cyril : Sorgues
  • Clos des Brusquières – COURTIL THIBAUT Claude : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine La Crau des Papes – PUGET Pierre et Fils
  • Domaine de Cristia – GRANGEON Alain et Baptiste : Courthézon
  • Domaine Cros de la Mûre – Eric MICHEL : Mondragon
  • Domaine Croze Granier – Laurent CORTINAS : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine la Destinée – FOLLIET Pierre et sandrine : Orange
  • Domaine la Durbane – Martine et Jean-Louis GIORNAL : Caderousse
  • Domaine Durieu – DURIEU Paul : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine La Fagotière – CHASTAN Pierry et Pascal : Orange
  • Château Fargueirol – REVOLTIER Pierre : Châteauneuf-du-Pape
  • Feraud Eddie – FERAUD Eddie : Châteauneuf-du-Pape
  • Ferme Chabran – Gauthier Aurore : Orange
  • Domaine de Ferran – BRAVAY Philippe
  • Château des Fines Roches – BARROT MOUSSET Catherine : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Font de Courtedune – M. CHARRIER : Courthézon
  • Château de la Font du Loup – MELIA Charles et Françoise : Courthézon
  • Domaine Font de Michelle – GONNET Jean et Michel : Bédarrides
  • Domaine de Fontavin – CHOUVET Hélène et Michel : Courthezon
  • Château Fortia – Familles le Roy, Pastre, Walkowiak : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine du Galet des Papes – MAYARD Jean Luc : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Galevan – GOUMARRE Coralie
  • Château de la Gardine – BRUNEL G. et fils : Châteauneuf-du-Pape
  • SCEA Marcel GEORGES – GEORGES Marcel : Châteauneuf-du-Pape
  • Château Gigognan – Jean Roure : SORGUES
  • Les Girards du Boucou – GIRARD Jacques : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Giraud – GIRAUD François et Marie : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine du Grand Tinel – JEUNE Elie : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Grand Veneur – JAUME Alain
  • Les Grandes Serres – Samuel Montgermont : Châteauneuf-du-Pape
  • Mas Grange Blanche – Cyril MOUSSET  Les Fines Roches : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine du Grès – VERDIER Frédéric
  • Domaine du Haut des Terres Blanches – DIFFONTY Rémy; Joel : Châteauneuf-du-Pape
  • Cuvée de l’Hospice – Hospices de Châteauneuf-du-Pape
  • Château de Husson – Anne HUGUES : Courthézon
  • Domaine Isabel FERRANDO – Isabel FERRANDO
  • SA Jamet Jean-Paul – JAMET Jean-Paul : Courthézon
  • Domaine de la Janasse – SABON Isabelle et Christophe : Courthézon
  • Domaine de la Jaufrette – CHASTAN A. et Fils
  • Domaine Jérôme Gradassi – GRADASSI Jérôme : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Lafond Roc-Epine – Jean-Pierre et Pascal LAFOND : Tavel
  • Domaine Pierre Laget – LAGET Christine : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Lou Frejau – CHASTAN Serge
  • Domaine Patrice Magni – MAGNI Patrice : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine de Marcoux – ARMENIER Catherine et Sophie : Châteauneuf-du-Pape
  • SCEA Marquis Ravardel – MARQUIS Pierre : Courthézon
  • Domaine Mathieu – MATHIEU Charles, Jacqueline et André : Châteauneuf-du-Pape
  • Château Maucoil – Bénédicte & Charles BONNET ARNAUD : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine de la Mereuille – BOUYER Michel/ Philippe GRANGER
  • Quartier Cabrières – Le Grés : Orange
  • Domaine Merle – MERCIER Paul : Courthézon
  • Domaine la Millière – ARNAUD Michel
  • Château Mongin – Lycée Viticole : Orange
  • Domaine de Monpertuis – JEUNE Paul : Châteauneuf-du-Pape
  • Clos Mont-Olivet – Les Fils de Joseph SABON : Châteauneuf-du-Pape
  • Château Mont-Redon – Abeille Jean, Fabre Jean
  • Château Mont-Thabor – STEHELIN Daniel : Bédarrides
  • Domaine de la Mordorée – DELORME Christophe : Tavel
  • Le Moulin des Saints – ESTEOULLE Christine : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Moulin Tacussel – MOULIN Robert
  • Château du Mourre du Tendre – PAUMEL Jacques
  • Château du Mourre du Tendre : Courthézon
  • Domaine de Nalys : Châteauneuf-du-Pape
  • Château la Nerthe – Christian VOEUX : Châteauneuf-du-Pape
  • Ogier Cave des Papes : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine L’Or de Line – JACUMIN Gérard : Châteauneuf-du-Pape
  • Clos de l’Oratoire des Papes – AMOUROUX Andrée : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Palestor – THOUMY Martine
  • Domaine de Panisse – M. OLIVIER
  • Domaine du Pegaü – Féraud Paul : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine du Père Caboche – BOISSON Jean Pierre : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine du Père Papite – ROGNE Jean Louis / Sophie GIANCATARINA : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine des Pères de l’Eglise – GRADASSI Paulette et Fils : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Roger Perrin – PERRIN Luc
  • Domaine de Pignan – CHARVIN Frédéric : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine de la Pinéde – COULON Georges : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine des Plagnes – MAFFRET Serge et Jacqueline : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine le Plan– Dirk VERMEERSCH/ Mme Ann VERMEERSCH : Suze-la-Rousse
  • Domaine le Pointu – COSTE Patrick : Courthézon
  • Domaine Pontifical – LAGET François : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Porte Rouge – FRIEDMANN Bernard : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine de la Présidente – AUBERT Max : Ste-Cécile-les-Vignes
  • GFA Puy Rolland – Mme Anne-Charlotte MELIA – BACHAS
  • Château de la Font du Loup : Courthézon
  • Domaine Mireille Rabier – Mireille RABIER
  • Château Raspail – MEFFRE Christian
  • Château Rayas – REYNAUD Emmanuel
  • Domaine des Relagnes – KESSLER Sophie/ M. Jean BONNET : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine de Reveirolles – VAUTE Véronique et Régis : Bédarrides
  • Domaine Riché – RICHE Jean et Claude
  • Cave Robbe – ROBBE Eric
  • Domaine de la Roizelière – LAMBERT Jean Pierre : Courthézon
  • Domaine de la Roncière – CANTO Jean Louis : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine la Roquète – BRUNIER Frédéric et Daniel : Châteauneuf-du-Pape
  • Vignobles Jean Royer – ROYER Jean Marie : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Sabon Roger et Fils – SABON Gilbert
  • Clos Saint André – DEVILLE Alain : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine de Saint Gayan – MEFFRE Jean-Pierre et Martine : Gigondas
  • Clos Saint Jean – MAUREL Pascal et Vincent
  • Domaine Saint Laurent – SINARD Robert Henri
  • Mas Saint Louis – GENIEST Louis
  • Clos Saint Michel – SCEA Vignobles Guy MOUSSET : Sorgues
  • Domaine de Saint-Paul – JEUNE Elie : Châteauneuf-du-Pape
  • Clos Saint Pierre – Pierre Perveyrie  Château des Secrets : Orange
  • Le Manoir de Saint Pierre – PETRUCCI Marie : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Saint Préfert – Ferrando Isabel : Châteauneuf-du-Pape
  • Château Saint Roch – BRUNEL Eve : Roquemaure
  • Domaine de Saint Siffrein – CHASTAN Claude
  • Domaine les Saumades – MOUSSET Murielle : Courthézon
  • Domaine des Sénéchaux – CAZES Jean-Michel : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Serguier – NURY Daniel : Châteauneuf-du-Pape
  • Château Simian – SERGUIER Jean Pierre
  • Domaine Soleyrade – DENIS Raymond : Sérignan-du-Comtat
  • Domaine de la Solitude – LANÇON Jean et Michel : Châteauneuf-du-Pape
  • Cuvée des Sommeliers – MESTRE Christophe : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine de la Souco Papale – ALAZAY PIERRE
  • Domaine le Soustet – ROUILLON Gilles : Courthézon
  • Tardieu-Laurent – TARDIEU Michel et LAURENT Dominique
  • Domaine de Terre Ferme – M. Robert DAHM : Bedarrides
  • Domaine Tour Saint Michel – FABRE Mireille : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Pierre Usseglio et fils – USSEGLIO Pierre : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Raymond Usseglio – USSEGLIO Stéphane : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine de Val Frais – VAQUE André : Courthézon
  • Clos Val Seille – BONVIN Jean Marc : Courthézon
  • Cuvée du Vatican – DIFFONTY Félicien et Fils : Châteauneuf-du-Pape
  • Château de Vaudieu – BRECHET Julien et Laurent : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine Verda – VERDA Jean-Jacques
  • Domaine de la Vieille Julienne – DAUMEN Père et Fils : Orange
  • Domaine du Vieux Calcernier – DE COURTEN ALINE : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine du Vieux cyprès – JULLIAN Guy
  • Le Vieux Donjon – MICHEL Lucien : Châteauneuf-du-Pape
  • Domaine du Vieux Télégraphe – BRUNIER Henri et fils : Bédarrides
  • Domaine de Villeneuve – M. Stanislas WALLUT : Orange