Colorant

Colorant : aujourd’hui prohibés, les colorants ont de tout temps été utilisés. Ils l’ont été comme colorants naturels pour renforcer la couleur d’un vin jugé trop clair. Ainsi, au XIVe siècle, on utilisa le jus de mûre et de sureau et au XVIIe siècle, certains produits exotiques comme les copeaux de bois de Campêche ou d’Inde, l’épinard de Virginie ou la poudre de cochenille. A la fin du XIXe siècle apparaissent les colorants artificiels avec  les vins de sucre teintés avec de la rosaniline et de la groséine. Voir : Anthocyane.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

non leo venenatis tristique neque. id, suscipit et, porta. ipsum