Côte Roannaise AOC (Loire), appellation du Massif Central, vins rouges, rosés : les vignerons roannais ont un handicap et cela malgré la présence ici des Frères Troisgros (à Roanne) sans doute l’un des meilleurs restaurants du monde, étoiles au Michelin depuis 1968. Leurs vins souffrent d’un déficit d’image et d’identification. Où les situer sur la carte de France ? Ils demandent donc à ce qu’ils soient positionnés comme le plus méridional des vins de Loire (l’autre Loire). Soyons donc précis. Le vignoble qui compte aujourd’hui 160 ha se situe à l’ouest de la rive gauche de la Loire. Il se rencontre autour de Roanne, à l’intérieur de 14 communes du département de la Loire.

L’aire d’appellation, sur des sols de granites et de tufs d’origines éruptives, englobe les coteaux orientés au levant, des monts de la Madeleine et de Saint-Jean-Saint-Maurice à Changy. L’AOC a été obtenue en 1994 grâce au travail d’une nouvelle génération de vignerons pour un vignoble dont les traces remontent au Moyen Âge. Vinifiés en rouge par macération semi-carbonique et en rosé par saigné, les vins sont issus du seul gamay (appelé ici saint-romain) cultivé à faibles rendements. Ce sont des vins agréables, légers, fruités (petits fruits rouges, cerises…) et d’une grande souplesse, à  boire jeunes dans l’année. Des vins qui sont finalement très proches de leurs voisins immédiats… les beaujolais. Certaines cuvées, issues des vieilles vignes implantées sur les meilleurs coteaux, donnent des vins plus riches et plus corsés.