Armailhac (château d’), Pauillac (Bordeaux), Cinquième Cru classé

Armailhac (château d’), AOC Pauillac, Médoc (Bordeaux), Cinquième Cru (classement de 1855), vin rouge : Château d’Armailhac qui s’étend sur 50 ha, se situe au cœur de l’appellation de Pauillac. Le vignoble est circonscrit à l’ouest et au sud par Château Pontet-Canet et au nord et à l’est par Château Mouton Rothschild dont il est le prolongement naturel. Les parcelles s’étendent à la fois sur le plateau des Levantines formé de graves légères et profondes, terroir de prédilection des cabernets et sur le plateau de Pibran où les graves reposent sur un sous-sol argilo-calcaire. Ici, l’encépagement est constitué de vieilles vignes (46 ans en moyenne) planté à 52 % de cabernet sauvignon, 26 % de merlot,  20 % de cabernet franc et 2 % de petit verdot.

La production annuelle est estimée à 240 000 bouteilles.

Le domaine appartenait depuis le XVIIe siècle à la famille d’Armailhacq dont il portait alors le nom : château Mouton d’Armailhacq. Son vignoble, voisin du célèbre château Mouton Rothschild fut acquis par le baron Philippe de Rothschild en 1933.

Entre 1956 et 1989, il s’appela successivement château Mouton Baron Philippe, puis château Mouton Baronne Philippe. Depuis 1989, la baronne Philippine de Rothschild lui a rendu, en partie, son identité d’origine. L’étiquette du château d’Armailhac est illustrée de la reproduction d’un petit Bacchus en verre filé (Nevers, XVIIIe siècle) qui appartient au Musée du Vin dans l’Art de château Mouton Rothschild.

Share

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.

Share
Share