Fixin AOC (Bourgogne), appellation communale et Premiers Crus de la Côte  de Nuits, vins rouge et blanc (rare) : ce vignoble plutôt confidentiel qui s’étale de Fixin à Brochon sur 110 ha dont 22 ha classés en Premiers Crus est, avec Marsannay, l’appellation communale la plus proche de Dijon. Elle amorce en direction du sud, le long périple des quelques 30 villages qui constituent la Côte de Nuits et la Côte de Beaune. L’encépagement est classique, pinot noir pour les rouges et chardonnay pour les 2 ha seulement que consacre l’appellation aux blancs.

La vigne sur des sols bruns calcaires avec quelques climats plus marneux en premiers crus et marno-calcaires en appellation villages est essentiellement exposée à l’est, à une altitude de 270 à 360 m.

Cinq premiers crus

  • Les Arvelets et Hervelets. Ces deux premiers crus ont la particularité par rapport aux autres à être partagé entre plusieurs propriétaires.
  • Clos du Chapitre. Tout comme le célèbre Clos de Bèze, il appartient au Chapitre de Langres.
  • Clos Napoléon. Il était précédemment appelé Aux Cheusots. L’un de ses propriétaires, Claude Noisot, capitaine de la garde impériale le rebaptisa ainsi en l’honneur de l’empereur.
  • Clos de la Perrière, le plus ancien et le plus réputé. Il fut planté au XIIe siècle par les moines de Cîteaux rivalisant avec ses prestigieux voisins de Gevrey-Chambertin. Il appartient complètement au Domaine Joliet (un monopole).

Les premiers crus sont des vins charnus, tanniques à la robe profonde, des vins de garde aux arômes de fruits noir typique du pinot noir (cassis, mûre, cerise) avec des nuances de poivre, de réglisse et des saveurs plus sauvages encore. Ils s’épanouissent merveilleusement entre 5 et 15 ans.