Goût de bois (dégustation) défaut

Goût de bois (défaut) : le fût est source de développement de bactéries. Après plusieurs années d’utilisation, le vieux bois contaminé en contact avec le vin, favorise le développement de bactéries acétiques. Elles conduisent à la formation d’acidité volatile et d’acidité d’éthyle ou bien de moisissures pouvant communiquer au vin, de mauvais goûts.

Si le bois a pour vocation de se fondre et d’enrichir le vin à la manière d’un condiment, il risque aussi d’écraser trop de petits vins par ses arômes et tannins au point de supplanter ceux du raisin. C’est sans doute l’origine de ces nombreuses  expressions dépréciatives comme tisane de planche, goût de planche, jus de chêne, infusion de chêne ou jus de bois que l’utilisation, de plus en plus courante, des copeaux de bois semble favoriser.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

mattis id, dolor. elit. odio massa non leo facilisis