Pêche (arôme de fruits blancs à noyau) vin : l’arôme de la pêche dans le vin est dû au mélange de nombreuses substances, plus ou moins volatiles, en particulier des lactones, des aldéhydes, des cétones, de terpènes… Certains cépages blancs en sont pourvus comme l’aligoté, le chardonnay (voir certains Champagne), le pinot blanc, la marsanne ou la roussanne dans la vallée du Rhône.

Cet arôme de pêche peut aussi être issu d’un arôme secondaire ou fermentaire (esters éthyliques d’acides gras aux arômes de fruits dont la pêche), notamment dans certains rosés ou liquoreux.