Pécharmant AOC (appellation de Bergerac) sud-ouest, vin rouge : cette petite région formée d’une colline, pech (d’ailleurs Pécharmant signifie la colline charmante), située au nord-est de Bergerac, bénéficie à juste titre d’une réputation qui dépasse ses quelques 450 ha. Sans hésitation possible, il s’agit là des meilleurs Bergerac rouges, capables de soutenir les bonnes années, la comparaison avec certains Saint-Emilion. Pécharmant n’est-il pas aussi le plus ancien vignoble du Bergeracois dont l’existence est attestée dès le XIe siècle. Cette typicité vient du sol de sables et de graviers du Périgord, qui renferment en profondeur une couche d’argile ferrugineuse appelée tran. Le vignoble est disposé en hémicycle au nord de Bergerac sur la rive droite de la Dordogne (face à Monbazillac). Il est surtout constitué de coteaux orientés au sud qui bénéficient d’un ensoleillement exceptionnel.

Les quatre communes de l’appellation :

  • Creysse,
  • Bergerac,
  • Lembras,
  • Saint-Sauveur.

L’appellation cultivent quatre cépages noirs, et uniquement ceux-là. L’assemblage se fait avec au moins trois cépages à dominante merlot avec cabernet sauvignon, cabernet franc et côt (Auxerrois local). Le Pécharmant exhibe une robe profonde et présentent des notes vanillées et des parfums qui évoquent la violette et le réglisse. Ce vin est puissant, charnu et bien structuré. Il est souvent plus savoureux et tannique que le Bergerac.

Proche du Saint-Emilion ou du Pomerol

A l’aveugle, il est même possible de le prendre pour un Pomerol ou un Saint-Emilion, selon qu’il est léger ou charpenté. Vin de garde par excellence, il peut se consommer à partir de 3 ans. Mais il atteint sa plénitude vers 6 ou 7 ans jusqu’à 15 à 20 ans lors des grands millésimes.

Actuellement, l’appellation regroupe 52 opérateurs dont 36 vinificateurs (33 caves particulières, 2 caves coopératives, 1 négociant). La production est estimée en moyenne à près de 20 000 hl par an.

Est-il utile de rappeler que les femmes ont toujours tenu une place prépondérante dans le vignoble de Pécharmant ? Elles furent à l’origine de la renaissance de l’appellation après le terrible gel de l’année 1956. Elles sont encore souvent administratives du Syndicat et Conseil de la Vinée.

Les producteurs de Pécharmant (liste non exhaustive)

  • Château Corbiac,
  • Château de Biran,
  • Château de Tiregand,
  • Château La Mouthe,
  • Château La Renaudie,
  • Château La Tilleraie,
  • Château les Farcies du Pech,
  • Château Malbernat,
  • Château Métairie Haute,
  • Château Neyrac,
  • Château de Peytirat,
  • Château Poulvère,
  • Clos Montalbanie,
  • Domaine Brisseau Belloc,
  • Domaine de la Curguetière,
  • Domaine de l’Ancienne Cure,
  • Domaine de La Metairie,
  • Domaine des Costes,
  • Domaine du Haut-Pécharmant,
  • Domaine du Haut-Pécharmant,
  • Domaine du Vieux Sapin,
  • Château Terre Vieille,
  • Hameau de Pécharmant,
  • Kressmann Pécharmant.