Pas de doute, le pinot gris, cépage bourguignon, fruit d’une mutation du pinot noir, est parti (lui aussi) à la conquête du monde. Il est appelé pinot beurot ou pinot gris. Logique, il a la forme du pinot noir dont il ne se distingue que par la couleur de ses baies. D’ailleurs, l’épithète beurot ou beurrot qui le désigne en Bourgogne se rapporte à la teinte grise de celles-ci. Elles sont en réalité d’un gris rosé, ou même brunes, ce qui rappelle la bure que portaient les moines cisterciens de l’abbaye de Cîteaux.

Pinot gris ou pinot grigio .
Pinot grigio en Californie

En Bourgogne, le vin gris de la Côte Saint-Jacques

En Bourgogne, bien que rare, il fait partie de l’encépagement recommandé dans la plupart des appellations. Il est surtout planté autour de Joigny (département de l’Yonne), à la limite septentrionale du vignoble. Ainsi, dans l’appellation Bourgogne-Côte-Saint-Jacques, il est appelé « vin gris » en raison de son incomparable couleur oeil-de-perdrix. Il est pressé dès le retour de la vigne, avant e départ de la fermentation. Jeune, il est très floral (aubépine), peu acide et possède une bonne longueur en bouche. On le trouve aussi dans la région d’Épineuil.

Le vignoble de la Côte Saint-Jacques est le plus septentrional de la Bourgogne. Exposées au sud, sud-est, surplombant la vallée de l’Yonne, les vignes de la Côte Saint-Jacques sont adossées au plateau du Pays d’Othe. Le terrain est essentiellement composé d’argile et de silex sur un sous-sol Turonien (craie tendre), unique dans cette région viticole ; un terroir qui offre des vins très typiques avec un aspect gustatif proche de la pierre à fusil, notamment pour les vins gris issus de pinot gris. Ici, les vignes du domaine de la famille Vignot, 12 ha dont 10 ha en AOC Bourgogne- Côte Saint-Jacques (Photo du domaine)

En Touraine, le Noble-Joué, un gris en 3 pinots

Dans la vallée de la Loire (voir Noble-Joué, en Touraine), il porte le nom de malvoisie. Il était aussi, en Champagne, très utilisé au XVIIe siècle sous le nom de fromentot. Mais c’est en Alsace qu’il a trouvé son expression la plus puissante et la plus aromatique. Il représente l’un des quatre cépages de l’AOC Alsace grand cru. Il y donne des vins particulièrement bien constitués et d’une rare complexité lors des vendanges tardive et des sélections de grains nobles.

L’Alsace, du tokay au pinot gris

Une belle légende prétend qu’au XVIe siècle des plants de vigne auraient été rapportés de Tokay (Hongrie) par le baron Lazare de Schwendi qui servait la Maison d’Autriche dans sa lutte contre les Turcs. Propriétaire de terres dans le pays de Bade et en Alsace, il aurait ordonné de multiplier ces plants à Kientzheim (où subsiste toujours son château, propriété de la confrérie de Saint-Étienne). Qui ne rêvait alors de produire ce fameux vin (le vin des rois et le roi des vins) issu du furmint ? Mais il y eut erreur sur la marchandise. Ce que rapporta Schwendi ne correspondait en rien à ce fameux cépage. Il fallut dans l’urgence trouver un remplaçant. Ce fut le pinot beurot, originaire, comme on l’a vu, de Bourgogne et réputé pour ses qualités et ses facultés à produire des vins très concentrés. Appelé grauer tokayer avant 1870, le pinot gris fut ensuite nommé successivement tokay gris, tokay d’Alsace, tokay pinot gris et, enfin, depuis le 1er avril (!) 2007, pinot gris. Aujourd’hui, ce cépage facilement identifiable avec ses grains d’un gris bleuté qui lui ont donné son nom couvre 2 359 ha soit 15,2 % du vignoble alsacien.

Ce pinot gris Wolfberger Grand Cru Rangen 2013, avec ses notes de miel, fruits jaunes et d’épices douces, sublime la subtilité aromatique de la Mimolette et ses saveurs de noisettes (Photo DR)
Ce pinot gris Wolfberger Grand Cru Rangen 2013, avec ses notes de miel, fruits jaunes et d’épices douces, sublime la subtilité aromatique de la Mimolette et ses saveurs de noisettes (Photo DR)

D’une grande complexité aromatique

Ce vin, à la belle robe jaune dorée, voire ambrée, possède un nez peu intense mais d’une grande complexité aromatique. Le pinot gris développe souvent des notes fumées typiques, avec des arômes de sous-bois, de sarments brûlés, de mousses, de champignons, de fruits secs, d’abricot, de miel, de cire d’abeille, de pain d’épices. En bouche, c’est un vin qui présente beaucoup ‘étoffe, une belle rondeur, allant parfois jusqu’à une opulence légèrement moelleuse, mais toujours soutenue par une belle fraîcheur.

Le monde en gris, Californie et Oregon en tête

Sur le plan international, il appartient à la famille des vins puissants et expressifs. Il est donc partout très apprécié. L’Allemagne et l’Italie ont planté bien plus de pinot gris que la France. Ainsi, en Italie, les surfaces consacrées au pinot grigio atteignent-elles maintenant les 9 000 ha. L’essentiel se trouve dans le nord­est particulièrement en Vénétie, dans le Frioul et le Haut-Adige.

Dans l’Oregon, à seulement quatre miles du centre-ville de Salem (capitale de l’Etat), Redhawk Vineyard & Winery est une entreprise familiale exploitée par John & Betty Pataccoli. Elle produit un 100 % pinot gris d’une belle complexité aromatique, arômes d’abricot, une pointe de miel et de cire d’abeille.

En Californie, le pinot gris devant le sauvignon blanc

On le trouve aussi en Lombardie et en Émilie-Romagne. En Allemagne, on le connaît sous le nom de rulander ou de grau­ burgunder. Plus à l’est, il se rencontre en Autriche, Slovénie, Hongrie, Roumanie et Moldavie. Dans le Nouveau Monde, il est en pleine expansion. Dans l’Oregon, sur la côte ouest des États­-Unis, il a dépassé le chardonnay depuis l’année 2000, doublant ses surfaces. C’est aujourd’hui le 2e cépage le plus planté dans cet État après, évidemment, le pinot noir. En Californie, il connaît une progression fulgurante au point de devancer le sauvignon blanc avec 6 000 ha (1100 ha en 2001), principalement sur six comtés : San Joaquin, Sacramento, Fresno, Monterey, Yolo et Madera. Désormais, il gagne partout de nouveaux territoires, notamment en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Dans l’Union européenne, le pinot gris peut officiellement être désigné par d’autres noms: grauer burgunder, graubur­gunder (Allemagne), pinot grigio (Italie), pino gri (Bulgarie), rulandské sede (République tchèque, Slovaquie), sivi pinot (Slovénie) et szürkebarat (Hongrie).

Les meilleurs vins italiens issus du pinot grigio proviennent du Trentin Haut Adige. La vigne occupe des pans de vallées spectaculaires des contreforts des Alpes italiennes. Ce sont des vignobles de moraine, moyennement escarpés, principalement calcaires mais également limoneux et sableux qui permettent une culture optimale du pinot grigio en raison notamment de la douceur du climat influencé par le lac voisin. Le Klughammer (localité de de Caldaro) domaine viticole Elena Walsh ( Vigna Castel Ringberg) est certainement le vignoble emblématique du pinot grigio dans l’Adige sur un sol de moraine calcaire et de graviers à une altitude de 230 m (Densité de plantation : 8000 pieds et un rendement de 50 hl/ha). Photo Castel Ringberg