Pointe (château La Pointe)Pomerol (Bordeaux), vin rouge : d’abord pourquoi La Pointe ? Parce que tout simplement à l’entrée du domaine il est possible d’observer une grande parcelle de forme triangulaire, en forme de pointe. Le vignoble regroupe 22 ha de vignes en production faisant de cette propriété l’une des plus vastes de Pomerol. Rappelons qu’avec à peine 785 ha, l’appellation Pomerol a la particularité d’être très morcelée puisque la taille des domaines n’y dépasse pas 5 ha en moyenne. La Pointe  se situe sur la descente de terrasse du château Trotanoy, à côté du château Nénin. Le vignoble est constitué de trois principaux types de sols :

  • le  secteur de graviers et de galets des terrasses de l’Isle : des sols qui, par le jeu des résurgences issues des terrasses successives descendant vers l’ouest, s’apparentent aux graves du haut plateau de Pomerol.
  • un secteur argilo-graveleux : des sols reconnus comme les meilleurs terroirs viticoles.
  • un secteur sableux sur argiles et sableux sur graves : des sols à fort potentiel mais souffrant d’un excès en eau. Ils représentent 30% du vignoble. C’est ici que se situe d’importants travaux de drainage.

Le vignoble d’un âge moyen de 35 ans présente une densité de 6 300 et 7 600 pieds de vignes à l’hectare. Le cépage dominant est le merlot à 85%, puis le cabernet franc pour 15%. Le château a pris la décision d’arracher tous ses cabernet sauvignon (plantés sur une zone trop tardive) et de réduire de façon draconienne les rendements des cabernet franc pour qu’ils puissent mieux s’exprimer.
La production moyenne annuelle est de 100 000 bouteilles.

La propriété de Generali France

Le château La Pointe à Pomerol a changé de propriétaire en novembre 2007. C’est Generali France qui s’est porté acquéreur suite à la décision de la famille d’Arfeuille de mettre en vente le domaine.
Le véritable essor du château date de la fin du second Empire. Malheureusement, l’histoire ancienne de la propriété est à ce jour mal connue. On sait  que grâce à sa demeure Directoire, le château La Pointe fut en 1868 une des deux premières propriétés de Pomerol à avoir droit au qualificatif de château . Déjà à cette époque le vignoble comportait 22 ha, ce qui a toujours contribué à positionner le domaine comme l’un des plus importants de l’appellation.

Une rénovation du cuvier

En 2008, le château fait appel à Hubert de Boüard de Laforest, conseiller viticole à la renommée internationale. Il est également co-propriétaire de château Angelus à Saint-Emilion. Une rénovation du cuvier apte à la gestion viticole à la parcelle est alors entreprise répondant aux attentes environnementales actuelles (centrale électrique solaire, récupération des eaux de pluie…). Un autre projet est à l’étude à savoir un accueil  à la propriété pour redonner une âme à cette résidence de style Directoire entourée d’un vaste parc de deux hectares. Château La Pointe est aujourd’hui dirigé par Eric Monneret, ingénieur Agronome qui  a débuté sa carrière à Sauternes au château Raymond-Lafonet.