Rivesaltes (Vin Doux Naturel) appellation du Roussillon (Languedoc) : situé non loin des Corbières, Rivesaltes provient de rives altas en catalan, rives hautes (l’Agly passe d’ailleurs en contrebas du village). L’appellation Rivesaltes couvre sur 4 371 ha, 86 communes des Pyrénées-Orientales et 9 communes de l’Aude limitrophes des Pyrénées Orientales. Elle constitue la première appellation de Vin Doux Naturel en superficie.

Traversé par trois fleuves

Elle est ainsi limitée à l’est par la Méditerranée, au sud par l’Espagne et à l’ouest par les contreforts du Canigou. Son vignoble est traversé par 3 fleuves, l’Agly, la Têt et le Tech qui ont modelé un relief de terrasses étagées et de collines arides où les racines doivent plonger profondément entre les galets pour aller chercher humidité et fraîcheur.

L’appellation couvre des sols extrêmement différents :

  • tantôt blancs, comme les galets des moyennes et hautes terrasses ou les arènes granitiques des Albères ;
  • tantôt rouges, comme les argiles et les limons que l’on rencontre dans le piémont des Corbières ou dans les Aspres ;
  • tantôt noirs ou bruns, comme le sont les schistes de la vallée de l’Agly.

Le climat méditerranéen y est typique, avec plus de 300 jours d’ensoleillement par an, un vent dominant, la Tramontane, froid et sec en hiver et soufflant en rafales, et des précipitations importantes mais concentrées sur de courtes périodes en automne et au printemps. La combinaison de ce climat et des différentes zones géographiques donne une mosaïque de terroirs d’une grande diversité.

Après un mutage sur grain

Les Rivesaltes sont des vins issus des meilleures cuvées, d’une concentration importante au terme d’une longue macération après un mutage sur grains. Un vieillissement en foudres ou fûts de chêne va affiner leur complexité et leur structure.

Rivesaltes décliné en 5 particularités

  • Rivesaltes Grenat : issu du grenache noir, il est élevé en milieu réducteur dont trois mois en bouteilles. Il se pare alors d’une teinte rubis profond, se dotant d’arômes de petits fruits rouges (cerise, cassis, framboise, mûre).
  • Rivesaltes Ambré : issu du grenache blanc et gris, du macabeu, de la malvoisie du Roussillon, du muscat à petits grains et du muscat d’Alexandrie, il est élevé de trente mois minimum en milieu oxydatif dans de grands contenants (cuves ou foudres de chêne). Les Rivesaltes ambrés ont une belle couleur doré foncé ou ambrée et se distinguent par leurs senteurs de noisette, d’amande, d’écale de noix, d’agrumes confits et de torréfaction.
  • Rivesaltes Tuilé : issu du grenache noir et des cépages des Rivesaltes Ambrés (hors Muscats). L’élevage est de trente mois minimum en milieu oxydatif. Il fait alors évoluer la robe des Rivesaltes rouges, qui se teinte d’un joli tuilé avec des reflets bruns ou orangés développant des arômes de café, cacao, tabac et fruits confits (figue, pruneau, fraise, coing).
  • Rivesaltes Hors d’Âge : cette particularité est réservée aux Rivesaltes Ambrés ou Tuilés avec cinq ans d’élevage minimum. La plupart d’entre eux subissent un vieillissement beaucoup plus long qui peut atteindre plus de 20 ans.
  • Rivesaltes Rancio : ce sont des vins élevés en milieu oxydatif : en plein air et dans des tonneaux non remplis. Cette oxydation ménagée recherchée  modifie les molécules du vin. Le fruité tend vers des arômes de fruits secs (noix, amande, figue, raisin sec…)

Le rendement maximum autorisé est de 30 hl/ha avec un rendement moyen de 25hl/ha, pour une production de 127 733 hl (récolte 2010).