Saint-Victor (AOC Corbières Saint-Victor) Languedoc, vins rouge, rosé et blanc : d’abord il faut savoir que l’appellation s’étend sur 4 régions différentes au point de vue relief et géologie :

  • les Hautes Corbières au sud,
  • les Corbières d’Alaric à l’ouest,
  • les Corbières centrales,
  • les Corbières maritimes.

Les Corbières vont des portes de Carcassonne aux étangs de Leucate et de Narbonne, des contreforts des Pyrénées au pied de la Montagne Noire. L’appellation est aujourd’hui, en superficie, la première en Languedoc (et la quatrième de France). Les professionnels de l’appellation ont déjà obtenu de l’INAO la reconnaissance de 4 Crus (Boutenac, Durban, Lagrasse, et Sigean) et ils proposent la définition de 7 autres Crus selon des critères géologiques et écologiques dont Saint-Victor.

Au cœur des Corbières

Ce terroir (ce futur cru) niché au coeur des Corbières se situe au sud-ouest dans la région des Hautes-Corbières, à 23 km de Narbonne. Pour atteindre le plateau du juste milieu, du terroir Saint Victor, faut-il encore franchir un col ou glisser le long d’un défilé. Mais c’est de l’ermitage Saint Victor, à 400 m d’altitude qu’on apprécie le mieux ce terroir d’exception en découvrant un panorama qui embrasse les étangs littoraux en bordure de la Méditerranée, la chaîne des Pyrénées et toutes ces crêtes couronnées de châteaux construits par les Cathares.

Les villages du terroir Saint-Victor

  • Albas,
  • Coustouge,
  • Fontjoncouse,
  • Jonquières,
  • Quintillan,
  • Talairan,
  • Tournissan

et une partie des communes de :

  • Saint-Laurent-de-la-Cabrerisse,
  • Saint-Pierre-des-Champs,
  • Thézan-des-Corbières.

Le vignoble est implanté sur des plateaux et collines de schistes et calcaires durs. Pour l’élaboration des rouges et des rosés : carignan, grenache et syrah et pour les blancs : grenache, maccabeu, marsanne et roussanne.