Terret noir (cépage noir) : d’origine languedocienne, le terret noir est cultivé principalement dans le secteur des Côtes du Rhône et en Languedoc (appellations Costières de Nîmes, Languedoc, Minervois, Corbières). Il est l’un des treize cépages autorisés dans le Châteauneuf-du-Pape où il sert à atténuer la puissance du grenache et de la syrah. C’est un cépage assez productif  mais sensible au mildiou et à l’oïdium. De par son port érigé, la conduite en gobelet (ou en cordon) lui est parfaitement adaptée. Ses grappes sont grosses et ses baies, moyennes. Enfin, le terret noir donne des vins plutôt âpres, légers, peu alcooliques et peu colorés mais très parfumés. Après avoir atteint plus de 1000 ha en 1979, sa surface n’a cessé de décroître pour se limiter aujourd’hui à 160 ha.