Alsace Grands Cru (AOC Alsace Grands Cru), vin blanc sec ou moelleux : l’appellation Alsace Grand Cru s’applique exclusivement aux vins provenant de terroirs délimités et issus des seuls cépages nobles :

  • gewurztraminer,
  • muscat,
  • pinot gris,
  • riesling.

Et aujourd’hui :

  • sylvaner,
  • vins d’assemblages pour certains grands crus.

Les grands crus doivent faire l’objet d’une dégustation et, sur leur étiquette, la mention de leur cépage (sauf s’il s’agit d’un vin d’assemblage), du nom du lieu-dit et de leur millésime est obligatoire. Ils consacrent l’influence marquée des terroirs sur les vins.

Critères géologiques et climatiques

Cinquante et un terroirs délimités selon des critères géologiques et climatiques stricts constituent l’extraordinaire mosaïque des grands crus d’Alsace. La superficie de ces vignobles d’exception varie entre trois et quatre vingt hectares avec au total, une superficie de 800 ha. La géologie, l’exposition et la pente, tout ici contribuent à leur inimitable personnalité. Les Grands Crus d’Alsace ont une production de près de 45 000 hl soit 4 % seulement des vins d’alsace. Tout viticulteur devant produire un grand cru doit souscrire avant le 1er mars une déclaration avec la désignation des cépages et la surface des parcelles destinées aux grands crus. Le rendement ne peut dépasser 55 hl/ha avec interdiction des vendanges mécaniques. La volonté de mieux adapter le cépage au terroir a poussé les autorités à reconnaître le sylvaner (interdit jusqu’à présent de Grand Cru) dans le Zolzenberg de Mittelbergheim. Un  décret plus récent (2007) autorise également les vins d’assemblage dans les grands crus Kaefferkopf et Altenberg de Bergheim. Pour avoir droit à l’Appellation Grand Cru les vins doivent présenter un degré minimum naturel d’alcool de 11° pour les cépages riesling, muscat et sylvaner et de 12,5° pour les gewurztraminer et pinot gris, sauf quelques exceptions.

Les Grands Crus, s’ils sont agréables à déguster dès leur jeunesse, gagnent à être conservés bien plus longtemps (5 ou 10 ans, voire davantage pour les grands millésimes). Ils se servent frais mais non glacés, à une température d’environ 8° C.

Les 51 Grands Crus d’Alsace

(nom du cru/lieux-dit (commune)/surface)

  • Altenberg (Bergbieten)  marno-calcaire & gypse : 29.07 ha
  • Altenberg (Bergheim)  marno-calcaire : 35.06 ha
  • Altenberg (Wolxheim) marno-calcaire : 31.20 ha
  • Brand (Turckheim) granitique : 57.95 ha
  • Bruderthal (Molsheim) marno-clacaire : 18.40 ha
  • Eichberg (Eguisheim)  marno-calcaire : 57.62 ha
  • Engelberg (Dahlenheim ) marno-calcaire :14.80 ha
  • Florimont (Ingersheim & Katzenthal) marno-calcaire : 21.00 ha
  • Frankstein (Dambach la ville) granitique : 56.20 ha
  • Froehn  (Zellenberg) argilo-marneux : 14.60 ha
  • Furstentum (Kientzheim & Sigolsheim) calcaire : 30.50 ha
  • Geisberg (Ribeauvillé) marno-calcaire gréseux : 8.53 ha
  • Gloeckelberg (Rodern & St Hippolyte) granite argilifié  : 23.40 ha
  • Goldert (Gueberschwihr) marno-calcaire :  45.35 ha
  • Hatschbourg   (Hattstatt & Voegtlinshoffen) marno-calcaire & loess : 47.36 ha
  • Hengts (Wintzenheim ) marno-calcaire gréseux : 75.78 ha
  • Kanzlerberg (Bergheim) argilo marneux gypseux : 3.23 ha
  • Kastelberg (Andlau) schisteux : 5.82 ha
  • Kessler (Guebwiller) gréso volcanique : 28.53 ha
  • Kirchberg (Barr) marno-calcaire : 40.63 ha
  • Kirchberg  (Ribeauvillé) marno-calcaire gréseux : 11.40 ha
  • Kitterlé  (Guebviller) gréso-volcanique : 25.79 ha
  • Mambourg (Sigolsheim) marno-calcaire : 61.85 ha
  • Mandelberg (Mittelwihr et Beblenheim) marno-calcaire : 22.00 ha
  • Marckrain  (Bennewihr et Sigolsheim) marno-calcaire : 53.35 ha
  • Moenchberg (Andlau et Eichhoffen) marno-calcaire et colluvions : 11.83 ha
  • Muenchberg (Nothalten ) gréso-volcanique caillouteux :17.70 ha
  • Ollwiller (Wuenheim) sablo-argileux : 35.86 ha
  • Osterberg (Ribeauvillé) marneux : 24.60 ha
  • Pfersigberg (Eguisheim et Wettolsheim) calcaro-gréseux : 74.55 ha
  • Pfingstberg (Orschwihr) marno-calcaire gréseux : 28.15 ha
  • Praelatenberg (Kintzheim) granito-gneissique : 18.70 ha
  • Rangen (Thann et Vieux Thann) volcanique : 18.81 ha
  • Rosacker (Hunawihr) calcaire dolomitique : 26.18 ha
  • Saering (Guebwiller) marno-calcaire gréseux : 26.75 ha
  • Schlossberg (Kientzheim) granitique : 80.28 ha
  • Shoenenbourg (Riquewihr et Zellenberg) marno-sableux gypseux : 53.40 ha
  • Sommerberg (Niedermorschwihr et Katzenthal) granitique : 28.36 ha
  • Sonnenglanz (Beblenheim) marno-calcaire : 32.80 ha
  • Spiegel (Bergholtz & Guebwiller) marno-gréseux : 18.26 ha
  • Sporen (Riquewihr) argilo-marneux caillouteux : 23.70 ha
  • Steinert (Pfaffenheim et Westhalten) calcaire : 38.90 ha
  • Steingrubler (Wettolsheim) marno-calcaire gréseux : 22.95 ha
  • Steinklotz (Marlenheim) calcaire : 40.60 ha
  • Vorbourg (Rouffach et Westhalten) calcaro-gréseux : 72.55 ha
  • Wiebelsberg  (Andlau) sablo gréseux : 12.52 ha
  • Wineck-Schlossberg (Katzenthal et Ammerschwhr) granitique : 27.40 ha
  • Winzenberg (Blienschwiller) granitique : 19.20 ha
  • Zinnkoepflé (Soultzmatt et Westhalten) calcaro-gréseux : 68.40 ha
  • Zotzenberg  (Mittelbergheim ) marno-calcaire : 36.45 ha