Entre-deux-mers AOC (Bordeaux), vin blanc sec : entre la Garonne au sud et la Dordogne au nord, la région de l’Entre-deux-mers forme la plus vaste zone du vignoble bordelais. Cette appellation exclusivement réservées aux vins blancs couvre 1400 ha en surfaces déclarées. On recense 240 producteurs pour une production annuelle de 17 millions de bouteilles dont 60 % est exportée.

Les premières vignes furent plantées au XIe siècle par les moines bénédictins de l’abbaye de la Sauve Majeure. La zone d’appellation se caractérise par de hautes terres entaillées de nombreux cours d’eau, des coteaux bien exposés et des sols à dominante argilo-calcaire propices à la culture des vignes blanches.

Le sauvignon associé au sémillon avec l’apport de la muscadelle domine l’appellation. On y pratique de plus en plus une vinification spécifique, la macération pelliculaire qui favorise les échanges aromatiques de la peau et de la pulpe vers le jus. Résultat, des vins au nez extrêmement expressif de fruits exotiques, de fleurs jaunes avec des notes d’agrumes ; des vins vifs, souples appréciés pour leur fraîcheur. Ils accompagnent à merveille les huîtres du bassin d’Arcachon. Ils sont à boire jeune, avant cinq ans.