Le gewurztraminer cépage blanc qui signifie en France, Alsace, région qui lui a donné naissance par sélections successives opérées sur un autre cépage, le traminer. C’est un cépage à petites grappes et à petits grains roses à peau épaisse.

Gewurtz (de gewurztraminer) signifie épicé 

Il représente aujourd’hui près de 18 % du vignoble alsacien avec 2 500 ha. Ce cépage peu productif, aux petites baies rougeâtres très sucrés est aussi parmi les plus colorés des blancs en raison de sa forte pigmentation. Il débourre très tôt, il peut donc souffrir de gelées printanières. Il se vendange avant le riesling. Son rendement ne peut dépasser les 50 hl/ha.

Partout ailleurs qu’en Alsace, il donne des vins sans grandeur comme en Allemagne, en Autriche, en Italie, jusqu’en Californie et en Australie où il est cultivé. Le gewurztraminer est le plus souvent élaboré en vin sec donnant un vin suave, capiteux (plus alcoolisé que le riesling, il titre souvent 14°), doré et très aromatique aux parfums exubérants dont la saveur épicée semble persistante. D’ailleurs gewurtz signifie « épicé ». Près de 500 constituants aromatiques auraient été décelés dans le gewurztraminer : arômes floraux (rose, violette, géranium..) ; arômes d’épices (réglisse, cannelle, cumin…) ; arômes de fruits (litchi, ananas…). Issu de vendanges tardives, le gewurztraminer donne des vins moelleux.