Lamartine (Alphonse de) poète et vigneron à Mâcon (Bourgogne)

Alphonse de Lamartine (1790-1869) : « Je ne suis pas poète, je suis vigneron » disait-il. Cet écrivain poète français né à Mâcon, auteur du célèbre « Ô temps suspends ton vol… » fut aussi ministre des Affaires étrangères.

Dans le Mâconnais (Bourgogne), il possédait trois vignobles : Milly qu’on appelle aujourd’hui Milly-Lamartine, Monceau et Saint-Point. Mais le vin qu’il produisait sur ses propriétés n’était pas, d’après le dire de ses contemporains, à la hauteur de sa réputation de poète. Cette passion du vin lui coûta fort cher. Il contracta tant de dettes pour les entretenir qu’il y engloutit ses droits d’auteur. Il dut se séparer en 1860 de Milly : « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ».

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

lectus Aliquam libero justo in tempus ut accumsan elementum id dolor. consectetur