Pézenas, cette nouvelle dénomination (en rouge) est reconnue depuis 2007. Elle s’inscrit dans la hiérarchisation des vins de l’appellation régionale Languedoc. Sur près de 1500 ha, le terroir de Pézenas qui s’étend sur 15 communes produit environ 60 000 hl par an de vin AOC Languedoc et moins de 5 000 hl en AOC Languedoc-Pézenas. En forme de petit triangle, le terroir Pézenas est niché au centre du département de l’Hérault. Il est bordé à l’Est par l’Hérault et abrité au nord par la Montagne Noire. L’altitude varie entre 20 et 300 m.

Climat méditerranéen et sol volcanique

Le climat est de type méditerranéen. Il se caractérise par sa faible pluviométrie.
Il est en effet moins marqué par les influences maritimes que les Terrasses de Béziers et que les Grès de Montpellier, et moins continental que celui des Terrasses du Larzac. Ici, on distingue trois grands types de sols (schisteux, calcaires et alluvions) avec des formations volcaniques importantes qui modèlent une partie du paysage dont des restes de volcans, des coulées de basaltes, des cendres consolidées et des éboulis (cailloutis noirs) mélangés à des dépôts fluvio-volcaniques. Un terroir marqué par une végétation rase, de la roche présente un peu partout et des bosquets de chênes blancs.

Les communes de l’appellation

15 communes peuvent prétendre produire des vins de l’AOC Languedoc-Pézenas sur les 168 communes des Coteaux du Languedoc :

  • Adissan,
  • Aspiran,
  • Caux,
  • Fontès,
  • Fouzilhon,
  • Gabian,
  • Lieuran-Cabrières,
  • Montesquieu,
  • Neffiès,
  • Nizas,
  • Paulhan,
  • Péret,
  • Pézenas,
  • Roujan,
  • Vailhan.

Une empreinte romaine très marquée

Cette région est fortement marquée par l’empreinte romaine et l’activité liée au vin : découverte d’amphores, dolias et buste de Bacchus dans une villa romaine à Neffiès ainsi que sur le site de l’aqueduc construit par les romains pour alimenter la ville de Béziers en eau potable au départ de Gabian. Ces nombreux vestiges témoignent de l’antériorité de ce vignoble cultivé par les romains en particulier sur le site de Bébian. À l’époque gallo-romaine, on fabriquait des amphores vinaires à proximité de Fontès, Pézenas et Aspiran.

Grenache, syrah et mourvèdre

Terroir réputé pour sa diversité, le grenache, la syrah, le mourvèdre sont les principaux cépages des vins rouges de Pézenas (70 % minimum mais limité individuellement à 75 %), aux côtés du cinsault et du carignan. Ce sont des vins doté d’une belle robe pourpre, brillante, bordée de légers reflets violets. Leur bouquet souvent aromatique est dominé par les notes méditerranéennes de fruits noirs (cassis, mûre, myrtille…), d’aromates, de garrigues (cade, laurier, romarin, réglisse…) et d’épices (poivre blanc,…). Au vieillissement, les parfums de gibier, de cuir et de truffes noires ne sont pas rares. La plupart d’entre eux ont un bon potentiel de garde (3 à 5 ans, voire plus).

Liste des producteurs (non exhaustive)

Pézenas comprend 10 coopératives et 46 caves particulières.

  • Domaine de Bayelle
  • Château de Belles Eaux
  • Cave la Carignano – Cave de Gabian
  • Clos des Carolines
  • Cave La Clairette d’Adissan
  • Château La Condamine Bertrand
  • Domaine Le Conte des Floris
  • Les Coteaux de Neffiés
  • Domaine Croix Maro
  • Domaine de Daurion
  • Domaine Durand Camillo
  • Domaine le Fesc
  • Château de Fondouce
  • Les Vignerons de Fontès
  • Domaine de Gravanel
  • Domaine Lacroix – Vanel
  • Château Larzac
  • Mas Lumen
  • Les caves Molière
  • Domaine Mon Mourel
  • Château Montpezat
  • Chartreuse de Mougères
  • Château du Parc
  • Domaine Pech Rome
  • Domaine Ribiera
  • Domaine Rocaudy
  • Clos Sainte-Pauline
  • Domaine de St Preignan
  • Domaine Stella Nova
  • Domaine la Tour Pénédesses
  • Domaine Monplézy
  • Domaine les Aurelles
  • Domaine d’Aboville
  • Château Abbaye de Cassan
  • Domaine Belle Fontaine
  • Domaine de Bébian
  • Les Coteaux de Pézenas