Prieuré (château le Prieuré) Saint-Emilion (Bordeaux) Grand Cru classé

Prieuré (château le Prieuré) : Saint-Emilion (Bordeaux) Grand Cru classé, vin rouge : les 6,25 ha du domaine (deux parcelles au terroir argilo-calcaire), exposés plein sud, face à la vieille ville de Saint-Émilion sont situés  sur un plateau calcaire dominant la vallée de la Dordogne. On est très exactement à 10mn à pied de la porte Brunet, l’une des plus anciennes de cette cité médiévale. Le château a pour voisin Trottevieille, Troplong -Mondot et Pavie-Macquin. L’encépagement est composé de vignes âgées d’une quarantaine d’années  à 80% de merlot et 20 % de cabernet franc. Il est pratiqué une culture raisonné, sans utilisation de pesticides ni d’herbicides. Le vin de Château le Prieuré est mis en barriques de chêne français (30% de bois neuf) pour un élevage qui dure environ 12 mois avant la mise en bouteilles.

Production annuelle : 16 000 bouteilles.

Second vin : Délice du Prieuré issu du Château le Prieuré, des vignes plus jeunes à 100 % merlot. L’ élevage est de 10 mois en barrique de chêne (15% de bois neuf). Production annuelle : 10 000 bouteilles.

Domaine Baronne Guichard

Château le Prieuré appartient à la Famille Guichard depuis 1897 à la suite du démembrement du Cru des Cordeliers, originellement constitué en 1696. Il est aujourd’hui entre les mains d’Aline Guichard (fille d’Olivier Guichard, ancien ministre du Général de Gaulle) et de son mari Paul Goldschmidt. Depuis 2006, Château le Prieuré est conseillé par le consultant vedette, Stéphane Derenoncourt.

Château le Prieuré est un des domaines Baronne Guichard, également propriétaire des Châteaux Siaurac à Néac (appellation Lalande de Pomerol), et Vray Croix de Gay (3.6 ha) à Pomerol.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

vel, dolor lectus ut at efficitur. amet, ultricies eleifend risus