Rablay-sur-Layon (Coteaux du Layon-Rablay) Appellation d’Anjou, Loire

Rablay-sur-Layon (Coteaux du Layon-Rablay) appellation d’Anjou (Loire) moelleux et liquoreux : Rablay-sur-Layon est l’une des six communes (villages) qui ont le droit d’ajouter leur nom à l’appellation Coteaux du Layon (avec Beaulieu, Rochefort, Faye d’Anjou, Saint-Aubin, Saint-Lambert). Le Coteaux du Layon Rablay est un vin moelleux ou liquoreux d’une belle couleur or, un vin de grande garde et d’une richesse aromatique exceptionnelle : coing, miel, abricot confit…Il est issus du seul chenin enrichi par la pourriture noble (botrytis cinerea) et récolté par tris successifs.

Un village vigneron

On est au cœur des Coteaux du Layon-Villages. Rablay sur la rive gauche de la rivière est un village vigneron de 750 habitants situé à 20 km au sud-ouest d’Angers. Les sols dominants sont des graves aux sous-sols argileux et altérations de schistes. La vigne y est cultivée sur 200 ha. Les12 domaines viticoles présents sur la commune produisent également toute une gamme de vins d’Anjou (Anjou blanc, Anjou rouge, Anjou-Villages).

Le nom de Rablay fait référence, d’après un texte de 1047, à un lieu planté  d’érables (Arrabletum). Introduit certainement par Saint Martin, la vigne va se développer vers 1774, avec la construction du canal Monsieur (aménagement du Layon) qui assurera l’essor des coteaux du Layon  dans  le nord de l’Europe et notamment en Hollande.

Share

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.

Share
Share