Vosne-Romanée appellation communale et Premiers Crus (Côte de Nuits) Bourgogne, vin rouge : si les vins de Bourgogne avaient un paradis, nul doute, il serait à Vosne-Romanée. Il n’y a point à Vosne de vins communs proclamait déjà au XVIIIe siècle le grand historien de la Bourgogne, l’abbé Claude Courtépée. Là encore, la commune de Vosne-Romanée, la perle de la Côte, s’est annexée le nom de Romanée, son illustrissime grand cru.

Tout ce que la Bourgogne a de plus célèbre

Sur de minuscules vignobles, tout ce que la Bourgogne compte de plus célèbre, de plus cher, de plus distingué semble s’être donné rendez-vous : Romanée-Conti, Romanée-Saint-Vivant, La Romanée, La Tâche, Richebourg et La Grande Rue, dernier des grands crus à avoir été reconnu en 1992. A eux tous, ils atteignent à peine 30 ha pour une production qui ne dépasse guère les 800 hl (l’équivalent de 110 000 bouteilles). Ces crus, ces domaines, ces noms sont devenus universellement connus à l’exemple du DRC (Domaine de la Romanée-Conti), du domaine Leroy, d’Henri Jayer (voir plus bas) ou encore de René Engel. La demande est si forte, les prix si élevés… et pourtant qui n’a pas rêvé de goûter à ces vins, expression la plus sublime du pinot noir, devenus de véritables mythes ; des vins à la perfection féminine, des vins si souples et si fins qu’on les qualifie de pur velours ! Et quelle surprise ! Tout ici est modeste, pas de bâtiments prestigieux ni d’allées majestueuses, une austère simplicité à la hauteur des pères fondateurs, ces moine cisterciens du XIIe siècle. Car à Vosne-Romanée, l’essentiel va à la vigne et au vin.

Au cœur de la Côte de Nuits

L’appellation Vosne-Romanée est produite sur les communes Vosne-Romanée et de Flagey-Echézeaux, à l’ouest de la D974 qui relie Dijon à Beaune. Vosne-Romanée est le cœur de la Côte de Nuits entre Nuits-Saint-Georges au sud et Vougeot et Chambolle-Musigny au nord. Le vignoble s’étend de part et d’autre de la combe de Concœur dont le cône de déjections forme un ensemble au sol caillouteux (donc bien drainé) constitué d’éboulis calcaires provenant de l’érosion du plateau. Ici les sols sont marno-calcaires, argilo-calcaires et caillouteux avec des argiles riches en oxyde de fer d’où cette couleur rouge si particulière. Le vignoble s’échelonne à une altitude comprise entre 235 et 350 mètres, sur des pentes bénéficiant d’une bonne exposition au levant. En haut du versant se trouvent donc des sols maigres très calcaires et sur le versant, des sols très pierreux et peu épais qui vont s’enrichir en argile vers le bas. Ce sont des terres à vigne depuis toujours. Ne relate-t-on pas que les habitants du village de Vaona (Vosne) recrutés pour servir 20 ans dans les troupes romaines étaient récompensés par des lopins de vigne baptisés Romanée !

Elégance !

Un seul mot, élégance ! La couleur est brique sombre. On est frappé par le caractère dense, rond, puissant, très raffiné, velouté d’un Vosne-Romanée et par la grande diversité de ses arômes : violette, griotte, fraise écrasée, framboise, sous-bois sur fond d’épices. C’est un vin de garde bien sûr de 5 à 15 et plus, selon les millésimes.

Aujourd’hui, ils sont une quarantaine de viticulteurs installés à Vosne-Romanée et à Flagey-Echézeaux à produire en plus de l’appellation communale, huit grands crus et 14 premiers crus sur 153,60 ha (dont 56,64 ha en premiers crus).

Les vins les plus chers du monde

A eux seuls, les Bourgogne, loin devant les Bordeaux, trustent dans le top 50 des vins les plus chers du monde en 2012, 36 places dont les trois premières. Il s’agit du célèbre classement établi par le Wine Searcher, le plus important magazine et site de recherche de vins en ligne du monde. Les trois premières places sont occupées par des Vosne-Romanée. Ainsi, le vin le plus cher du monde est-il un Richebourg Grand Cru d’Henri Jayer*. Une sorte d’hommage posthume (il est mort en 2006) à ce très grand viticulteur visionnaire, à cette figure emblématique de la Bourgogne connu partout dans le monde au point d’avoir été adulé (malgré lui) comme une véritable icône de la Bourgogne.

*Henri Jayer avait commencé à produire du vin en son nom propre dans les années 1950. Ses bouteilles se négocient désormais à prix d’or.

Le Cros Parantoux au sommet du monde

Cette réputation, il la doit aussi à son fameux Vosne-Romanée Premier Cru Cros Parentoux, une petite parcelle de 1,01 ha qu’il sublima. Ce premier cru est devenu grâce à lui, l’un des plus grands vins rouges du monde. D’ailleurs en 2012, des vins venant de la cave personnelle du vigneron bourguignon ont atteint des prix records aux enchères organisée par la maison Christie’s à Hong Kong. Un ensemble de 12 bouteilles de Vosne-Romanée Premier Cru Cros Parantoux millésime 1985 s’est adjugé 199.735 €, record absolu ! Si aujourd’hui, les climats de Bourgogne sont candidats au classement au patrimoine mondial de l’Unesco, c’est en partie grâce à Henri Jayer, a pu déclarer l’auteur Jacky Rigaux qui l’a bien connu.

Les 8 Grands Crus de Vosne-Romanée

  • Romanée-conti* (1,82 ha)
  • Richebourg (8,52 ha)
  • La Romanée* (1,65 ha)
  • La Tâche* (6,06 ha)
  • Romanée-Saint-Vivant (8,97 ha)
  • La Grande-Rue *(1,65 ha)
  • Grands-Echézeaux (9,14 ha)
  • Les Echézeaux (37,69 ha)

* Quatre de ces Grands Crus sont des crus monopoles (avec un seul propriétaire).

Les premiers crus

  • Au-dessus des Malconsorts
  • Aux Brulées
  • Aux Malconsorts
  • Aux Raignots
  • Clos des Réas
  • Cros Parantoux  (voir plus haut)
  • En Orveaux
  • La Croix Rameau
  • Les Beaux Monts
  • Les Chaumes
  • Les Gaudichots
  • Les Petits Monts
  • Les Rouges
  • Les Suchots

Liste non exhaustive des producteurs

  • Maison Gavignet Maurice – Gavignet Père et Fils
  • Caveau de Puligny-Montrachet
  • Domaine Sirugue Robert & ses Enfants
  • Maison Ravaut Vincent
  • Domaine Kohut Ghislain
  • Domaine Legou Vincent
  • Maison Albert Bichot
  • Domaine Allexant Charles et Fils
  • Maison Ambroise
  • Domaine Arnoux Robert
  • Athenaeum de la vigne et du vin
  • Domaine Bertagna
  • Domaine Bizot
  • Maison Boisset Jean-Claude
  • Domaine Boursot Remy
  • Domaine Cacheux René et Fils
  • Cave de Pommard
  • Domaine Chanzy
  • Domaine du Château de Marsannay
  • Caveau Château André Ziltener
  • Domaine Chevallier Yves
  • Domaine Clerget Christian
  • Domaine Coquard Loison Fleurot
  • Domaine Coudray Bizot,
  • Château D. Beaufort
  • Cave des Cordeliers
  • Domaine d’Ardhuy
  • Domaine Dubois R. et Fils
  • Domaine Felettig Gilbert et Christine
  • Domaine Féry Jean et Fils
  • Domaine Fougeray de Beauclair
  • Domaine du Clos Clos Frantin
  • Maison Gambal Alex
  • Domaine Gavignet Maurice
  • Domaine Gerbet Francois – La maison des vins
  • Domaine Gille
  • Maison Goichot André
  • Lupé – Cholet
  • Domaine Gros Michel
  • Domaine Guyon
  • Domaine Jeanniard Alain
  • Maison Kerlann
  • Maison Leblanc Ruelle et fils
  • Domaine Lescure Chantal
  • Comte Liger-Belair
  • Maison Loiseau Edouard
  • Maison Marchand Jean-Philippe
  • Marché aux Vins
  • Domaine Meo-Camuzet
  • Domaine Henri de Villamont
  • Caveau Moillard
  • Domaine Mugneret Dominique
  • Domaine Mugneret Gerard
  • Naigeon Pierre vins
  • Domaine Naudin Jean Marc
  • Domaine Nudant Jean-René
  • Domaine Olivier Manuel
  • Caves Patriarche
  • Domaine Pernin-Rossin André
  • Domaine Raillard Jean-Louis
  • Domaine Remoriquet Henri et Gilles
  • Domaine Rion Armelle et Bernard
  • Domaine Rion Daniel et Fils
  • Caveau de vente directe Ropiteau Frères
  • Domaine Vigot Fabrice
  • Domaine Gros Anne
  • Domaine Audiffred
  • Domaine Bony Jean Pierre
  • Domaine Shaps & Roucher Sarrazin
  • Domaine Chezeaux Jérome
  • Domaine Confuron Jean-Jacques
  • Vins divins
  • Evening Land au Château de Bligny
  • Maison Dufouleur Frères
  • Cellier de la Cabiotte
  • Jean François B
  • Maison Paul Reitz
  • La Table de Pierre Bourée
  • Domaine Tremblay Cécile
  • Domaine Lamarche

Les grands millésimes

…1928, 1929*, 1933, 1934, 1945*, 1947*, 1949*, 1955, 1959*, 1961*, 1964, 1969*, 1976, 1978*, 1985, 1988, 2002, 2005*, 2009…

*Très grands millésimes